Project Iris – Google planche sur un casque de réalité augmentée
Publié

Project IrisGoogle planche sur un casque de réalité augmentée

Le géant du web se prépare à concurrencer Meta (Facebook) et Apple, dans le domaine des dispositifs de réalité augmentée.

300 personnes travaillent sur le Project Iris.

300 personnes travaillent sur le Project Iris.

Google se prépare à faire un retour sur le marché des produits de réalité augmentée. Un domaine dans lequel il s’est essayé avec les Google Glass, lancées en 2012, mais qui s’est soldé par un échec. Ses efforts dans le domaine des casques de réalité virtuelle n’ont pas été plus luisants et se sont gentiment arrêtés en 2019.

On apprend à présent que Google a accéléré le développement de son propre casque de réalité augmentée, d’après deux sources anonymes proches du dossier entendues par The Verge. Connu sous le nom de code Project Iris à l’interne, ce futur produit pourrait être lancé en 2024. En développement dans la baie de San Francisco, il occuperait une partie de l’équipe des appareils mobiles Google Pixel.

Au total, 300 personnes sont amenées à mener à bien ce projet. Ce dernier est dirigé par Clay Bavor, qui a travaillé sur les casques de VR en carton Google Cardboard, la plateforme de VR Google Daydream et le Project Starline (dispositif pour des appels vidéo très réalistes qui pourrait être lancé en même temps que le futur casque de réalité augmentée, soit en 2024).

Concurrence avec Google

Le casque, qui est censé mêler des images de réalité virtuelle avec la vue de l’environnement réel est alimenté par un processeur personnalisé de Google et tourne sous Android, bien que de récentes d’offres d’emploi indiquent qu’un système d’exploitation sur mesure est en préparation du côté de la firme de Mountain View.

Google a l’intention d’utiliser ses centres de données pour le rendu de certains graphiques à distance et les transmettre aux casques via une connexion Internet, rapporte le site spécialisé. Par ailleurs, le dispositif ne nécessiterait pas d’être relié à une source d’alimentation externe.

Avec ce projet, Google ne veut pas perdre de terrain face à Meta (Facebook), qui multiplie ses efforts pour développer son métavers, son univers virtuel parallèle. Il compte aussi contrer les projets d’Apple, dont les rumeurs lui prêtent aussi l’intention de sortir un casque de réalité mixte, dont le lancement serait finalement reporté à 2023.

(L'essentiel/man)

Ton opinion