Technologie complexe – Google renoncerait à sa voiture autonome

Publié

Technologie complexeGoogle renoncerait à sa voiture autonome

La maison-mère du géant du web, Alphabet, abandonnerait l'idée de fabriquer un véhicule sans chauffeur au profit d'une solution logicielle fournie à des partenaires automobiles.

Le prototype biplace de Google.

Le prototype biplace de Google.

Tony Avelar

Le développement d'un véhicule à conduite autonome signé Google aurait pris la direction du garage. Alphabet, la maison-mère du géant technologique, aurait décidé de revoir ce projet à la baisse, ses patrons le jugeant «irréalisable», selon The Information. La firme américaine envisagerait désormais de collaborer avec des constructeurs automobiles traditionnels afin qu'ils intègrent sa technologie dans leurs véhicules.

Parmi eux, devrait figurer le groupe italo-américain Fiat Chrysler, avec lequel Google développe un prototype basé sur le modèle de grand monospace Chrysler Pacifica. Cela devrait aboutir à un service de transport commercial avec des voitures sans chauffeur d'ici fin 2017, a précisé le site spécialisé de la Silicon Valley qui cite des personnes informées du projet.

Google avait introduit une petite biplace électrique de sa propre fabrication en 2014. La société ambitionnait de lancer des véhicules autonomes n'intégrant ni volant, ni pédales, ce qui n'est pas le cas des prototypes testés dans sa ville natale de Mountain View et à Austin, au Texas, en raison des exigences du code de la route.

(L'essentiel/man)

Ton opinion