Green Day attire toujours les jeunes

Publié

Green Day attire toujours les jeunes

Green Day propose de nouveau
un album concept avec «21st Century Breakdown».

Après «American Idiot» qui racontait l'histoire d'un personnage sans illusions aux États-Unis sous l'ère de George W. Bush, Green Day présente de nouveau un album concept. Sur «21st Century Breakdown», le groupe américain dresse le portrait d'un jeune couple désorienté dans la réalité américaine au tournant du millénaire.

D'un côté Gloria, avec sa personnalité positive et engagée, de l'autre côté Christian, enragé et autodestructif. Green Day présente ses dix-huit titres sous forme d'un opéra punk en trois actes: «Heroes And Cons», «Charlatan And Saints» et «Horseshoes And Handgrenades». Mais l'histoire reste assez vague et difficile à retracer.

Green Day, loin d'être apolitique, s'en prend aux politiciens conduits par la religion, mais n'oublie pas non plus d'intégrer une ballade dans son album («Last Night on Earth»).

L'album du groupe punk californien propose donc plein de sujets différents liés aux deux protagonistes. Côté musique, Green Day n'invente rien, malgré le fait que le groupe ait travaillé avec un autre producteur que pour l'album précédent. Il s'agit de Butch Vig, qui a déjà collaboré avec Nirvana et Sonic Youth.

L'album devrait toujours parler aux fans de la première heure et aux jeunes auprès desquels le groupe a toujours eu la cote.

Kerstin Smirr

Ton opinion