Dans le port de Rotterdam – Greenpeace bloque la raffinerie de Shell

Publié

Dans le port de RotterdamGreenpeace bloque la raffinerie de Shell

Des militants ont bloqué lundi l'entrée de la raffinerie de pétrole de Shell dans le port de Rotterdam pour protester contre les publicités pour les combustibles fossiles.

Greenpeace a lancé une pétition en parallèle de son action.

Greenpeace a lancé une pétition en parallèle de son action.

AFP/Kenzo Tribouillard

Un voilier de 33 mètres de long a jeté l'ancre dans la matinée devant l'entrée de plusieurs raffineries, dont celle du géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell. «L'action a pour but de faire la lumière sur la nécessité d'interdire les publicités et le parrainage des combustibles fossiles», a déclaré à l'AFP une militante, Silvia Pastorelli. «Nous le faisons chez Shell parce qu'ils sont l'un des pires acteurs de greenwashing, selon notre rapport», a-t-elle ajouté.

Des militants ont escaladé un réservoir pour y accrocher, à côté du logo de Shell, des affiches publicitaires d'entreprises de combustibles fossiles recueillies à travers l'Europe, pendant que d'autres accrochaient des banderoles et des pancartes sur des bouées flottantes à l'aide de kayaks. «J'ai grandi en lisant des panneaux expliquant comment les cigarettes vous tuent, mais je n'ai jamais vu d'avertissements similaires dans les stations-service», a affirmé Chaja Merk, militante à bord du navire de Greenpeace, citée dans un communiqué.

«C'est effrayant que mes sports et musées préférés soient sponsorisés par des compagnies aériennes et des constructeurs automobiles», a poursuivi Mme Merk, qui souhaite que sa génération soit celle qui «mettra fin à l'industrie des combustibles fossiles». Greenpeace et une vingtaine d'autres organisations ont parallèlement lancé lundi une pétition d'initiative citoyenne européenne (ICE), appelant à une nouvelle loi interdisant la publicité et le parrainage des combustibles fossiles dans l'Union européenne.

«Il ne s'agit pas seulement de Shell, il s'agit de toutes les entreprises de combustibles fossiles et de leur rôle dans la dégradation du climat», a souligné Mme Pastorelli, organisatrice principale de l'ICE. Greenpeace estime que les entreprises de combustibles fossiles «trompent le public sur leur rôle dans la crise climatique», a-t-elle poursuivi. «Nous voulons appeler la Commission européenne à mettre en place une interdiction de la publicité et du parrainage des combustibles fossiles à travers l'Europe», a-t-elle indiqué.

Si une initiative citoyenne européenne récolte plus d'un million de signatures à travers l'Union européenne, cela oblige Bruxelles à décider d'une action pour y répondre.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion