Grève: l'Allemagne embraye le pas à la France

Publié

Grève: l'Allemagne embraye le pas à la France

Le syndicat allemand des conducteurs de train GDL a annoncé mardi une grève généralisée à partir de jeudi dans les chemins de fer, aussi bien fret que passagers.

La grève commencera dès mercredi à 11H00 GMT dans le fret et concernera le trafic passagers, aussi bien régional que longue distance, à partir de jeudi 01H00 GMT, a précisé Manfred Schell, le président du syndicat, lors d'une conférence de presse.

Elle s'achevera "dans tous les domaines" samedi à 01H00 GMT. Il s'agit de la sixième grève initiée par GDL depuis le début du conflit.

Le syndicat a commencé par des débrayages de quelques heures sur les lignes locales le mois dernier. La semaine dernière, après une décision de justice lui permettant d'étendre le mouvement, il s'est attaqué au fret pour la première fois. Le syndicat avait prévenu que si Deutsche Bahn ne bougeait pas, il élargirait la grève à tous les réseaux, pour augmenter le plus possible le préjudice financier pour Deutsche Bahn.

GDL, syndicat minoritaire qui représente environ 80% des agents de conduite, réclame une convention collective séparée de celle des autres corps de métier pour les salariés, et des hausses de salaires substantielles.

Deutsche Bahn refuse catégoriquement de céder sur le premier point, au nom de l'unité tarifaire au sein du groupe. Le gouvernement, après s'être tenu à l'écart des discussions, a multiplié ces derniers temps les appels du pied aux deux clans de se remettre à la table des négociations.

Selon le quotidien Bild de mardi, Manfred Schell, le président de GDL, et Hartmut Mehdorn, patron de Deutsche Bahn, se seraient rencontrés lundi en tête à tête dans un restaurant de l'aéroport de Francfort.

Ton opinion