Grogne sociale – Grève partielle sur le site de Gandrange

Publié

Grogne socialeGrève partielle sur le site de Gandrange

Une partie du personnel de production de l'usine ArcelorMittal de Gandrange était en grève lundi pour faire avancer les revendications salariales.

Selon la CGT, 120 des 300 salariés du site mosellan étaient en grève pour demander des hausses de salaires.

Selon la CGT, 120 des 300 salariés du site mosellan étaient en grève pour demander des hausses de salaires.

afp

Cet arrêt de travail a débuté jeudi, à l'ouverture des négociations salariales annuelles, a précisé la CGT, qui est à l'origine du mouvement. Il concernait lundi, selon la même source, 120 des 300 salariés du laminoir à couronnes et à barres, le dernier outil de production du site de Gandrange après la fermeture, en 2009, de l'aciérie et du train à billettes, selon l'agence Reuters.

La direction a refusé de faire tout commentaire. Selon la CGT, la direction proposerait une hausse générale des salaires de 0,5%, soit environ 6 euros par mois, ainsi qu'une prime de 150 euros, alors que les salariés demandent 270 à 300 euros d'augmentation mensuelle.

"Les augmentations individuelles sont également considérées comme insuffisantes", a ajouté Jacky Mascelli, secrétaire de la CGT sur le site du syndicat.

lessentiel.lu

Ton opinion