Guadeloupe: le LKP durcit encore le mouvement

Publié

Guadeloupe: le LKP durcit encore le mouvement

La fin de la grève générale aux Antilles, la plus longue en France depuis plus de vingt ans, semblait encore incertaine, lundi, le LKP durcissant le ton et appelant à manifester en Guadeloupe.

Le LKP veut 100 euros de plus pour les salariés. (afp)

Le LKP veut 100 euros de plus pour les salariés. (afp)

Les négociations piétinent en Martinique. Élie Domota, porte-parole du «collectif contre l’exploitation», a douché les espoirs d’une suspension immédiate du mouvement en Guadeloupe, annonçant dimanche devant quelque 3 000 partisans que la décision sur la suite du mouvement serait prise prochainement, au vu d’un document demandé au préfet, actant les points d’accord.

M. Domota a appelé ses partisans à se rassembler lundi à Baie-Mahault, à 8 kilomètres de Pointe-à-Pitre: «Demain, nous venons en tennis», a-t-il ajouté, sans plus de précision.

«Environ 46 000 salariés toucheront au moins 100 euros de l’État, mais il nous faut aller chercher les autres 100 euros», a ajouté le syndicaliste.

Ton opinion