Comédie – Guido adulé jusqu'au dégoût
Publié

ComédieGuido adulé jusqu'au dégoût

Guido Contini (Daniel Day-Lewis) est le plus grand réalisateur de son époque. Vénéré par les critiques et adulé par le public, il n’a qu’un seul point faible: les jolies femmes!

Tiraillé entre sa sublime épouse (Marion Cotillard) et sa sulfureuse maitresse (Penélope Cruz), harcelé par une séduisante journaliste (Kate Hudson), subjugué par la star de son prochain film (Nicole Kidman), Guido ne sait plus où donner de la tête. Soutenu par sa confidente (Judi Dench) et sa mère (Sophia Loren), parviendra-t-il à résister à toutes ces tentations?

Si ailleurs, le diable s'habille en Prada, dans «Nine», le nouveau long métrage de Rob Marshall, il change non seulement de tenue, mais aussi de visage grâce à son casting des plus glamour (Cotillard, Kidman, Cruz, Hudson...).

Le réalisateur de «Chicago» et de «Mémoires d'une geisha» n'a pas perdu son goût pour la démesure ni son amour pour les femmes à qui il rend hommage, même si elles vont s'avérer à un moment donné être le pire ennemi d'un homme, Guido, dépassé et victime de son appétit vorace.

Ton opinion