Hamer: «Je n'oublierai jamais cette rencontre»

Publié

Hamer: «Je n'oublierai jamais cette rencontre»

L'arbitre international luxembourgeois Alain Hamer est entré samedi dans l'histoire de la Ligue 1.

«L'essentiel»: La rencontre Lille-Lyon que vous avez dirigée samedi au Stade de France a battu, avec 77 850 spectateurs, le record d'affluence d'un match de Ligue 1, vous entrez ainsi dans l'histoire...

Alain Hamer: Je n'oublierai jamais cette rencontre. C'était un pur bonheur. Il y avait une ambiance extraordinaire déjà deux heures avant le coup d'envoi. On se serait cru un soir de grande finale. De plus, j'ai battu mon record personnel qui était de 65 000 spectateurs environ, il y a quelques années à Barcelone.

C'était la première fois aussi pour vous au Stade de France...

J'y étais souvent venu en tant que spectateur et cette fois-ci j'ai eu la chance d'y arbitrer. Les infrastructures, l'architecture et l'ambiance y sont vraiment impressionnantes.

Le football a été entaché ces dernières semaines par de nombreux incidents racistes, comment ressentez-vous cela sur les pelouses?

En match de Coupe d'Europe, il m'est déjà arrivé d'arbitrer une rencontre où les spectateurs lâchaient des cris de singes et d'autres insultes racistes. Le FC Metz a pris une bonne initiative en jouant samedi avec des maillots qui dénoncent ce fléau (NDLR: avec le message «non au racisme»). Mais, grâce aux mesures mises en place par l'UEFA, le racisme a tout de même régressé ces dernières années.

Après la déception de votre non-sélection à l'Euro-2008, quels sont maintenant vos objectifs pour le futur?

J'ai 42 ans et je vais tout faire pour rester au plus haut niveau européen jusqu'à ma retraite qui prendra effet dans trois ans.

Recueilli par Philippe Di Filippo

Ton opinion