Pire animateur – Hanouna décroche son 3e Gérard de la télévision

Publié

Pire animateurHanouna décroche son 3e Gérard de la télévision

La cérémonie récompensant le meilleur du pire de la télé a épinglé l'animateur de «TPMP» pour la 3e fois. Julien Lepers est lui venu récupérer son prix sur scène.

Comme chaque année, Paris Première a diffusé les Gérard de la télé, qui se moque «gentiment» des animateurs du petit écran. La cérémonie n'a évidemment pas manqué de récompenser Cyril Hanouna, qui a reçu le Gérard de l'animateur, ainsi que celui du Gérard de l'animateur qui ne se drogue pas. Pour cette catégorie, il était opposé à Samuel Étienne (France 3), qui a lui obtenu le «Gérard de l'animateur qui ne se drogue pas, mais sérieusement, lui».

Gilles Verdez, le chroniqueur de Hanouna, a quant à lui reçu le Gérard de la «soumission à son animateur», en référence à tout ce que lui fait faire le présentateur dans son émission. Julien Lepers, qui a eu droit à sa propre catégorie, sans aucune concurrence, est lui venu sur scène récupérer son Gérard de «l'animateur qu'on a jamais vu autant à la télé que depuis qu'il s'est fait lourder de la télé».

Voici le palmarès des Gérard:

Gérard de l'animateur qu'on n'a jamais autant vu à la télé que depuis qu'il s'est fait lourder de la télé: Julien Lepers, dans la pub Volvic Juicy

Gérard du chroniqueur qui doit quand même beaucoup fréquenter les donjons SM avec une boule rouge dans la bouche pour être aussi soumis à son animateur: Gilles Verdez dans «Touche pas à mon poste» (D8)

Gérard de la plus belle collection prêt-à-penser 2016: Ali Baddou, dans ses habituels tons prévisibles et soporifiques

Gérard du concept d'émission sur lequel toute la direction des programmes a brainstormé pendant six mois, avant de se rabattre sur l'idée du stagiaire: Ça serait un genre de «Top Chef» si tu veux, mais avec un barbecue: «Les rois du barbecue» (D8)

Gérard de l'animateur qui est allé chez le coiffeur avant de prendre l'antenne, sauf que c'était fermé: Natacha Polony

Gérard de l'émission de la mi-journée qui a tellement de couleurs sur son plateau qu'en la regardant on se sent obligé de vérifier dans notre verre d'eau s'il n'y a pas des traces de LSD ou de MDMA: «Les Z'amours» (France 2)

Gérard du «mais laissez-moi tranquille merde en plus cette année j'ai pas fait de télé»: Benjamin Castaldi et Daniela Lumbroso

Gérard du migrant qui a visiblement mal choisi son passeur: Claire Chazal, migrante de TF1 vers France 5

Gérard de l'animatrice: Alessandra Sublet dans «Action ou vérité» (TF1)

Gérard de l'animateur: Cyril Hanouna dans «Touche pas à mon poste» (D8)

(L'essentiel/mja)

Ton opinion