Famille royale – Harry, Meghan et la couronne: une relation agitée

Publié

Famille royaleHarry, Meghan et la couronne: une relation agitée

Le prince Harry et l'ex-actrice Meghan Markle ont très vite entretenu des rapports conflictuels avec la couronne britannique, scrutés à la loupe par les médias britanniques.

Entre le couple et la monarchie, c'est Je t'aime moi non plus.

Entre le couple et la monarchie, c'est Je t'aime moi non plus.

AFP/Daniel Leal-olivas

Débuts épiés

Le 30 octobre 2016, des médias britanniques révèlent que le prince Harry, fils de Charles et Diana, entretient depuis plusieurs mois une relation avec une actrice de la série télévisée «Suits», Meghan Markle, elle-même divorcée. Le prince Harry dénonce dans un communiqué le harcèlement médiatique dont Meghan fait l'objet.

Meghan et Harry n'officialisent leur relation qu'un an plus tard, en échangeant publiquement un baiser aux Invictus Games. Le 27 novembre 2017, le couple annonce ses fiançailles.

Courte lune de miel

Le 19 mai 2018, Meghan et Harry se marient et deviennent duchesse et duc de Sussex. La presse souligne l'absence du père de la mariée, Thomas Markle, avec qui elle entretient des relations conflictuelles. Quelques mois plus tard, la presse se fait l'écho des premières rumeurs de mésentente entre Harry et son frère le prince William, ainsi qu'entre leurs épouses Meghan et Kate, et surnomme Meghan «Duchesse capricieuse»

Le 6 mai 2019, naît Archie Harrison Mountbatten-Windsor. Le couple attend deux jours pour présenter le bébé aux médias.

Tensions croissantes

En octobre, Meghan poursuit Associated Newspapers, société éditrice du Mail Online, Daily Mail et Mail on Sunday, pour la publication des extraits d'une lettre à son père. Harry accuse le journal de «harceler Meghan». Il fait un parallèle avec le destin tragique de sa mère Diana.

Meghan explique son mal-être face à la pression médiatique dans un documentaire diffusé sur ITV. Harry confirme qu’il envisage de prendre un «chemin différent» de celui de son frère.

Le couple annonce qu’il ne passera pas Noël avec la famille royale. Leur absence sur la photo de famille aux fêtes du réveillon est remarquée.

Divorce

Le 8 janvier 2020, le duc et la duchesse de Sussex renoncent à leur rôle au sein de la famille royale britannique.

La reine convoque sa famille à Sandrigham pour trouver une solution aux velléités d'indépendance de Harry et Meghan. Elle consent finalement à les laisser voler vers une «nouvelle vie» et leur accorde une «période de transition» à l'issue de laquelle la situation sera revue.

Le 31 mars, Harry et Meghan cessent officiellement d'être des membres actifs de la famille royale britannique et partent s'installer au Canada puis en Californie.

Nouvelle vie

Le 7 avril, le couple lance «Archewell», nouvelle marque et fondation, depuis Los Angeles où il s'est installé. A l'automne, il signe un contrat avec Netflix pour produire films, documentaires et séries. Le 25 novembre, Meghan brise un tabou en révélant dans le «New York Times» avoir fait une fausse couche en juillet.

Crise ouverte

Le 11 février 2021, Meghan remporte son action en justice contre le «Mail on Sunday» pour atteinte à la vie privée. Le journal sera condamné à lui verser 520.000 euros pour ses frais de justice.

Trois jours plus tard, le couple annonce attendre un second enfant. Le 19, Buckingham annonce que Harry va perdre ses titres militaires et Meghan ses patronages caritatifs puisqu'ils ont confirmé leur mise en retrait définitive. Le 1er mars, dans un premier extrait d'un entretien-vérité avec la journaliste américaine Oprah Winfrey programmé le 7, Harry accuse la presse britannique qui «détruisait sa santé mentale».

Deux jours plus tard, Buckingham Palace, «très préoccupé», annonce examiner des accusations de harcèlement visant Meghan, dévoilées par le Times. Meghan, «attristée par cette dernière attaque» suggère que le palais «colporte» des mensonges sur elle et sur Harry.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion