Energie au Luxembourg: La facture de gaz s'envole, l'addition s'annonce salée

Publié

Énergie au Luxembourg La facture de gaz s'envole, l'addition s'annonce salée

LUXEMBOURG – Enovos a réalisé pour L'essentiel un calcul théorique pour un ménage type de quatre personnes. Le fournisseur prévoit que la «douloureuse» passera de 3 050 à 5 400 euros par an.

par
Olivier Loyens
Le gouvernement invite les résidents à réduire leur consommation de gaz.

Le gouvernement invite les résidents à réduire leur consommation de gaz.

Pexels

Enovos a annoncé mardi une «augmentation significative» du prix du gaz. Par conséquent, la facture pour les ménages va s'envoler. «Pour un ménage type de quatre personnes avec une consommation moyenne de 3 300 m³ par an (36 300 kWh/an), le coût total annuel TTC s’élèvera à plus ou moins 5 400 euros par an (sans coûts de réseau, subventionnés actuellement par l’État), illustre le fournisseur d'énergie. Sans prise en charge des coûts de réseau par l’État, le prix s’élèverait à 6 070 euros/an (coûts réseau inclus)».

En comparaison, le coût annuel s’élève à environ 3 050 euros par an TTC sans frais de réseau, et à 3 600 euros/an TTC avec réseau, selon le tarif actuel en vigueur jusqu’à fin septembre (appliqué sur douze mois). «Soit une augmentation de 77% (sans coûts réseau), ou 68% (coûts réseau inclus) pour ce calcul théorique», souligne Enovos.

La société précise ses futurs tarifs «dépendront fortement» du prix d’approvisionnement sur les marchés de gros européens, qui restent pour le moment «très nerveux et imprévisibles» en raison de la situation géopolitique difficile en Europe. Les futurs prix «seront aussi influencés par le niveau de la demande, qui sera fortement dépendant des températures ainsi que du comportement de consommation, d’où l’importance des économies d’énergie qui pourront être réalisées par les ménages qui ont un effet direct sur le niveau de prix», ajoute Enovos, qui a mis en place un site web dédié.

+550%

De son côté, SUDenergie avait indiqué début août que la facture devrait presque doubler, avec une augmentation attendue de 80 à 90% avant l'hiver.

Les prix de l'énergie vous inquiètent-ils?

Pour sa part, Electris explique que ses prix d'achats pour les besoins énergétiques de l'année civile 2022 ont augmenté de 550% entre février et août de cette année. À ce titre, le prix négocié en bourse est passé d'environ 60 euros/MWh en février à 340 euros/MWh aujourd'hui. «On peut s'attendre à ce que les prix pour les consommateurs augmentent en 2023, si le niveau de prix extrême actuel sur le marché persiste», explique la société, sans toutefois être en mesure de faire une prévision des augmentations de coûts réelles pour la population.

Comment se chauffe le Luxembourg?

Ton opinion

69 commentaires