700 millions de livres – Hollywood veut investir au Royaume-Uni
Publié

700 millions de livresHollywood veut investir au Royaume-Uni

Londres semble avoir la cote auprès de Hollywood. Parmi d’autres projets, les Sunset Studios vont transformer à fond un site au nord de la capitale britannique.

Les studios américains Sunset Studios, avec le soutien de fonds d’investissement, vont investir plus de 700 millions de livres (818 millions d'euros) sur un site près de Londres, pour des tournages de films et séries, avec la création de 4 500 emplois à la clé.

Cette annonce, dévoilée lundi, confirme l’intérêt d’Hollywood pour le Royaume-Uni, après des projets similaires ces dernières années. Les sociétés d’investissement Blackstone et Hudson Pacific Properties ont acquis pour 120 millions de livres (un peu plus de 140 millions d'euros) un site dans le Hertfordshire, à moins de trente kilomètres au nord de la capitale britannique.

Près de 300 millions par an

L’investissement total dépassera donc les 700 millions de livres pour ce projet, qui sera le premier en dehors des États-Unis pour Sunset Studios. Ces derniers sont connus outre-Atlantique pour avoir accueilli les tournages de «La La Land» ou «Quand Harry rencontre Sally». Le projet doit encore obtenir le permis de construire, mais les promoteurs comptent en faire l’un des studios de film et de télévision les plus performants au monde.

En plus de la création d’au moins 4 500 emplois, le projet apportera plus de 300 millions de livres (près de 350 millions d'euros) , chaque année, à l’économie locale. «Nous sommes confiants dans le fait que ce site sera très demandé par les créateurs de contenus de premier plan», déclare Victor Coleman, PDG d’Hudson Pacific.

«Une excellente nouvelle», pour Boris Johnson

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, également cité dans le communiqué, a qualifié l’investissement d'«excellente nouvelle pour le secteur britannique du film et de la télévision». Ces dernières années, les projets de studios ont fleuri au Royaume-Uni, alors que le succès des plateformes comme Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+ entraîne une forte concurrence dans la production de films et séries.

La chaîne Sky a donné son feu vert, en juillet 2020, à la construction des Sky Studios Elstree, qui doivent ouvrir en 2022. Dans l’est de la capitale britannique, un autre projet à 300 millions de livres (plus de 350 millions d'euros), du promoteur Hackman Capital Partners, doit voir le jour en 2022 et entend devenir le «Hollywood de Londres».

Les effets de la pandémie

Netflix, diffuseur de la série «The Crown», sur la reine Elizabeth II, a conclu, quant à lui, un accord avec les studios de Shepperton, à l’ouest de Londres, tandis que Disney a noué un partenariat avec les célèbres studios de Pinewood.

Les investissements dans les productions de films, dont «Jurassic World: Dominion», «Mission Impossible 7» ou encore «The Batman», et de séries ont atteint 2,34 milliards de livres (2,7 milliards d'euros) en 2020 au Royaume-Uni, selon l’association du secteur. Ce chiffre est en recul par rapport aux trois milliards de livres (3,5 milliards d'euros) de 2019, en raison de la pandémie.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion