Mobile World Congress – Huawei joue dans la cour des grands

Publié

Mobile World CongressHuawei joue dans la cour des grands

Le fabricant chinois entend imposer sa marque avec un mobile ultrarapide quadricœurs concurrent déclaré de l’iPhone 4S d’Apple et du Samsung Galaxy Nexus.

Souvent réduit à jouer les marques blanches pour des opérateurs de téléphonie plus réputés, Huawei n’entend désormais plus se cacher. Le fabricant chinois a en effet dévoilé, hier à Barcelone, en grande pompe le Huawei Ascend D quad, son modèle haut de gamme s’appuyant sur un processeur quadricœurs, présenté comme le plus puissant du monde par son fabricant.

Le modèle phare de la firme chinoise s’appuie sur un écran de 4,5 pouces, de taille similaire à l'un de ses rivaux déclarés, le Samsung Galaxy Nexus, qu’il entend concurrencer avec des prix très compétitifs. «Nous avons écouté ce que voulaient nos clients, à savoir, vitesse, autonomie, qualité d’image et audio, taille compacte et légèreté», a lancé Richard Yu, président de Huawei Device.

L’Ascend D quad embarquera avec lui la version 4.0 d’Android, le système d'exploitation de Google connu sous le nom de Ice Cream Sandwich. La firme chinoise souligne que son modèle est non seulement puissant, mais qu'il réalise également des gains substantiels en matière d’autonomie.

Les objectifs sont rien moins que 60 millions d’unités vendues d’ici la fin de l’année, dont 30% à 40% sur le marché chinois. Les premiers exemplaires seront livrés d’ici l’été. On ne sait pas encore si le Ascend D quad sera commercialisé en Suisse.

Les terminaux équipés d’un processeur quadri-coeur étaient attendus à Barcelone. Le fabricant sud-coréen LG avait lancé la vague la semaine passée avec son modèle Optimus 4X HD équipé d’une puce de l’Américain Tegra 3 de Nvidia.

Laurent Favre/L'essentiel Online

Ton opinion