Trail – Hübsch préfère les chemins de traverse

Publié

TrailHübsch préfère les chemins de traverse

Champion du Luxembourg, Thierry Hübsch défend son titre lors du Trail Uewersauer, dimanche. Il explique sa passion pour la discipline.

Également adepte de course en montagne, Thierry Hübsch voit le trail comme un style de vie.

Également adepte de course en montagne, Thierry Hübsch voit le trail comme un style de vie.

Pour le commun des mortels, courir 50,1 km, avec 1 600 m de dénivelé positif, sur des chemins boueux, dans le froid du mois de novembre en moins de quatre heures serait une folie, au mieux un défi, mais en aucun cas une source de plaisir. Double champion du Luxembourg d'ultratrail, Thierry Hübsch est pourtant impatient de défendre son titre, dimanche, à Heiderscheid.

«Le trail offre une véritable immersion dans la nature. De plus en plus de gens recherchent cela. Le rythme change sans arrêt et on ne regarde pas sa montre comme sur un 10 km sur route où il s'agit de faire un temps», explique le policier de profession. Plus de 1 000 personnes sont attendues au départ dimanche (toutes distances confondues), 200 de plus qu'il y a deux ans.

Fan de la star du trail Killian Jornet et de la légende de course en montagne Jonathan Wyatt, qu'il a pu rencontrer en septembre en Italie, Thierry Hübsch admire leur style de vie. «Mais c'est terriblement dur pour eux. Cela représente 20 à 30 heures d'entraînement par semaine».

Depuis trois mois, le licencié de Grevenmacher se prépare spécifiquement, réalisant régulièrement des sorties de 45 km. Si le classement général est promis à l'Allemand Florian Neuschwander, vice-champion du monde, Thierry Hübsch entend lui rester le meilleur Luxembourgeois.

Nicolas Martin

Ton opinion