Afghanistan – Huit vaccinateurs contre la polio tués dans des attaques 

Publié

AfghanistanHuit vaccinateurs contre la polio tués dans des attaques 

Des membres d’équipes de vaccination contre la polio ont été tués jeudi dans quatre attaques différentes dans le nord de l’Afghanistan. L’ONU appelle à juger les coupables.

L’Afghanistan vise à vacciner et protéger tous les enfants de moins de cinq ans du pays.

L’Afghanistan vise à vacciner et protéger tous les enfants de moins de cinq ans du pays.

AFP

Huit membres d’équipes de vaccination contre la polio ont été tués jeudi en Afghanistan dans quatre attaques différentes dans le nord du pays, a annoncé l’ONU en appelant à juger les coupables. Les équipes de lutte contre la polio ont été fréquemment la cible d’attaques en Afghanistan, jusqu’à la prise du pouvoir par les talibans en août dernier, quand ceux-ci ont donné à l’ONU leur accord pour des campagnes de vaccination.

La vaccination se heurte à une suspicion persistante en Afghanistan et au Pakistan voisin, encouragée par des religieux conservateurs qui l’accusent parfois de couvrir des opérations d’espionnage ou d’être l’outil d’un complot occidental visant à stériliser les enfants musulmans.

«Brutalité»

Selon l’ONU, les victimes effectuaient des visites en porte-à-porte ou bien étaient en route pour commencer la vaccination. Quatre ont été tuées dans deux attaques séparées dans la ville de Kunduz, dans la province du même nom, trois autres dans le district d’Imam Sahib, dans la même province, et une dernière dans le district de Taloqan de la province voisine de Takhar.

«Nous sommes consternés par la brutalité de ces meurtres, dans quatre endroits différents», a déclaré dans un tweet Ramiz Alakbarov, le représentant spécial adjoint des Nations unies en Afghanistan. «Cette violence insensée doit cesser immédiatement et les responsables doivent faire l’objet d’une enquête et être traduits en justice. C’est une violation du droit international humanitaire», a-t-il ajouté. Les talibans ont déclaré être au courant des incidents et chercher à obtenir plus d’informations.

«Notre politique est claire, nous voulons vacciner et protéger tous les enfants de moins de cinq ans en Afghanistan», a déclaré à l’AFP Javid Hajir, un porte-parole du ministère de la Santé. L’Afghanistan et le Pakistan sont les deux seuls pays au monde où la poliomyélite, une maladie très contagieuse qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles, reste endémique, notamment en raison de la méfiance envers la vaccination.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion