Hystérie attendue à Amnéville

Publié

Hystérie attendue à Amnéville

En pleine tournée en France, son succès est étourdissant. Demain, Tokio Hotel se produit à Amnéville.

Il n’a fallu que 72 heures, il y a cinq mois, pour vendre les 90 000 billets de la tournée française de douze dates du groupe Tokio Hotel. Dans cette période de crise pour les ventes de CD, le succès des quatre adolescents du groupe allemand est d’autant plus impressionnant.

Songez qu’ils ont déjà vendu près de 500 000 exemplaires de leurs deux premiers albums! Surfant sur ce succès, leur label, Polydor, a proposé un merchandising estampillé Tokio Hotel (avec des cahiers, des sacs, des classeurs, etc.). Les 180 000 pièces se sont écoulées en quinze jours sur le sol français.

Même un livre intitulé «Tokio Hotel, le tsunami» et essayant de décrypter le phénomène, vient de sortir en France. L'Institut Goethe, centre culturel allemand, a fourni des matériaux pédagogiques avec les traductions des textes de chansons aux professeurs
français - dans l'espoir d'encourager les adolescents à apprendre la langue allemande. Du côté de la presse, c’est aussi la folie.

Interrogé dans «Le Parisien», Jean-Christophe Federici, rédacteur en chef du magazine «Starclub», s’exclame: «On est passés d’un tirage de 100 000 à 160 000 exemplaires grâce à Tokio Hotel. On reçoit 200 lettres par jour, soit dix fois plus que pour les autres artistes». Les concerts se déroulent toujours de la même manière: des jeunes campant devant la salle des heures avant l'ouverture, des filles hurlant pendant le concert - certaines jusqu'au malaise - et à la fin, l'extase totale.

Vendredi soir, Tokio Hotel débarquera à Amnéville. Le concert est complet, mais pour ceux qui n'ont pas de billets, des extraits en vidéo des récents concerts du groupe (disponibles sur notre site) montrent l’hystérie collective provoquée par Bill Kaulitz et ses trois comparses.

Kerstin Smirr

Ton opinion