Explosions – Ikea, victime de chantage?

Publié

ExplosionsIkea, victime de chantage?

Le géant suédois de l'ameublement a indiqué mercredi que la récente série de petites explosions dans un certain nombre de ses magasins en Europe était maintenant liée à une tentative de chantage.

Europol a annoncé le 10 septembre être à la recherche d'un homme âgé de 35 à 45 ans dans le cadre de l'enquête menée sur ces explosions. (AFP)

Europol a annoncé le 10 septembre être à la recherche d'un homme âgé de 35 à 45 ans dans le cadre de l'enquête menée sur ces explosions. (AFP)

«Les explosions (...) ont laissé place à une situation de chantage», a déclaré une porte-parole d'Ikea, Ylva Magnusson, indiquant que le niveau de sécurité dans les magasins avait été de ce fait «relevé» Le 30 mai, des réveils piégés ont explosé dans des magasins Ikea en Belgique, en France et aux Pays-Bas. Le 10 juin à Dresde (Allemagne), une explosion au rayon cuisine d'un magasin du groupe a fait deux blessés. Et le 2 septembre, la police a évacué deux Ikea à Prague après avoir désamorcé un petit colis piégé près de l'un d'entre eux.

«Nous coopérons étroitement avec la police de ces pays», a ajouté Mme Magnusson, refusant de donner plus amples détails sur la nature du chantage si ce n'est qu'il a commencé «tout récemment». Europol a annoncé le 10 septembre être à la recherche d'un homme âgé de 35 à 45 ans dans le cadre de l'enquête menée sur ces explosions.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion