Bettel à New York: «Il a transféré plus de 2 000 Juifs du Luxembourg en lieu sûr»

Publié

Bettel à New York«Il a transféré plus de 2 000 Juifs du Luxembourg en lieu sûr»

LUXEMBOURG/NEW YORK – Le Premier ministre a rendu hommage à Robert Serebrenik, grand rabbin du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale puis exilé aux États-Unis.

1 / 4
Le Premier ministre a rendu visite jeudi, à la congrégation Ramath Orah, à l'occasion de sa venue à New York pour la 76e Assemblée générale des Nations unies.

Le Premier ministre a rendu visite jeudi, à la congrégation Ramath Orah, à l'occasion de sa venue à New York pour la 76e Assemblée générale des Nations unies.

Twitter Xavier Bettel
Cette congrégation a été créée en 1942 par l'ancien grand rabbin du Luxembourg, Robert Serebrenik, exilé aux États-Unis après avoir aidé à sauver des centaines de Juifs du Grand-Duché.

Cette congrégation a été créée en 1942 par l'ancien grand rabbin du Luxembourg, Robert Serebrenik, exilé aux États-Unis après avoir aidé à sauver des centaines de Juifs du Grand-Duché.

Twitter Xavier Bettel

Ramath Orah

Robert Serebrenik restera dans l'histoire du Luxembourg comme celui qui a permis de sauver de nombreux Juifs des griffes des nazis. Le 10 mai 1940, il est grand rabbin de Luxembourg quand les Allemands envahissent tout le Grand-Duché en l'espace de quelques heures. Jusqu'en juin 1941, il aidera des centaines de Juifs à fuir pour éviter les camps et les chambres à gaz.

«Pendant l'occupation nazie du Luxembourg, il a transféré plus de 2 000 Juifs hors du pays et en lieu sûr», a tweeté Xavier Bettel. «Il est resté jusqu'au bout avec sa communauté et est parti dans l'un des derniers convois avec 61 autres réfugiés du Luxembourg à New York».

Dans la «Grosse Pomme», avec quelques réfugiés du Luxembourg, il fonde la congrégation Ramath Orah à laquelle le Premier ministre a rendu visite jeudi, à l'occasion de sa venue à New York pour la 76e Assemblée générale des Nations unies.

(mc)

Ton opinion

9 commentaires