Bloqués par les «gilets jaunes» – Il aide sa femme à accoucher à un rond-point

Publié

Bloqués par les «gilets jaunes»Il aide sa femme à accoucher à un rond-point

Dans l'impossibilité d'emmener son épouse à l'hôpital, un papa a lui-même pris les choses en main, mardi, en Bretagne.

Julien et Gaëlle garderont un souvenir tout particulier de la venue au monde de la petite Calie, leur deuxième fille. Mardi, la Française de 23 ans a été prise de fortes contractions et il a fallu se mettre en route pour la maternité de Quimper (Finistère), à trente minutes de route. Ambulancier de métier, son mari de 33 ans a pris le volant, essayant de rester aussi calme que possible. «Les contractions étaient de plus en plus fortes. Il a fallu garder son sang-froid», raconte-t-il au Parisien.

La situation a commencé à véritablement se corser lorsque Gaëlle a annoncé à son mari qu'il n'y avait «plus le temps»: le bébé était en train d'arriver. Le problème, c'est que la circulation était particulièrement difficile et que le couple arrivait près du rond-point de Troyalac'h, partiellement bloqué par les «gilets jaunes». Comprenant qu'il allait devoir passer à l'action, Julien s'est parqué sur le côté de la route et a aidé tant bien que mal sa femme à accoucher sur le siège passager.

Encore tout ému, le trentenaire raconte ce grand moment: «La tête était là. Je l'ai aidée à sortir, mais le cordon ombilical était enroulé autour du cou. Instinctivement, je l'ai enlevé, et j'ai posé la petite sur le torse de sa mère». Prise en charge peu après par le Smur, la petite famille se porte bien. Des «gilets jaunes» ont même fait le déplacement jusqu'à la maternité pour couvrir la petite Calie de cadeaux.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion