Affaire en Australie – Il avoue avoir enlevé une fillette dans sa tente
Publié

Affaire en AustralieIl avoue avoir enlevé une fillette dans sa tente

La petite Cleo Smith avait disparu de la tente de sa famille dans un camping d’Australie en octobre. Elle avait été retrouvée vivante, 18 jours plus tard.

Cleo Smith

Cleo Smith

AFP

Un homme jugé pour l’enlèvement d’une fillette de quatre ans dans un camping australien isolé a plaidé coupable lundi, un développement surprenant dans cette affaire très médiatisée. La petite Cleo Smith avait disparu de la tente de sa famille dans un camping d’Australie-Occidentale en octobre, déclenchant une vaste opération de recherches dont beaucoup craignaient qu’elle ne se termine en tragédie.

Mais la petite fille a été retrouvée vivante 18 jours plus tard, seule dans une maison fermée à clé dans la ville côtière de Carnarvon, à quelques kilomètres de l’endroit où elle avait disparu.

L’homme aurait agi seul

Son ravisseur présumé, Terence D.K., a plaidé coupable d’enlèvement forcé d’enfant de moins de 16 ans lundi par vidéo depuis sa prison. D’autres accusations contre lui ont été ajournées, notamment une nouvelle accusation d’agression sur un officier de police. Lorsque l’unique chef d’accusation a été prononcé contre lui, Terence D.K. a simplement répondu: «Coupable».

Terence D.K., 36 ans, a été maintenu en détention provisoire jusqu’à sa prochaine comparution devant le tribunal en mars. L’homme aurait agi seul et n’a aucun lien avec la famille, selon la police. L’affaire avait attiré l’attention du monde entier, atteignant son paroxysme lorsque Cleo Smith avait été retrouvée et ramenée à ses parents début novembre. La police avait rapidement interpellé Terence D.K., qui avait été placé en détention provisoire après sa première comparution en novembre.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion