Polémique au Royaume-Uni – Il frôle Cameron, une enquête est ouverte

Publié

Polémique au Royaume-UniIl frôle Cameron, une enquête est ouverte

La police britannique a ouvert une enquête sur un «incident» impliquant le Premier ministre David Cameron qui a failli se faire renverser lundi par un homme.

L'incident s'est produit lundi à Leeds, au nord de l'Angleterre, où le Premier ministre venait de terminer un discours. En route vers sa voiture, il a alors failli se faire percuter sur le trottoir par un homme, aussitôt ceinturé et plaqué au sol par les gardes du corps du Premier ministre.

La vidéo a rapidement fait le tour du Royaume-Uni et soulevé des interrogations sur à la fois les motivations du jeune homme de 28 ans et la facilité avec laquelle il a pu s'approcher du chef du gouvernement. La police, qui a brièvement arrêté Dean Farley, a rapidement assuré que celui-ci n'était animé d'aucune intention malveillante et qu'il s'était seulement dépêché pour rejoindre son club de gym. Une version corroborée par le principal intéressé lui-même qui a assuré ne s'être rendu compte qu'une heure plus tard qu'il s'agissait de David Cameron.

«Cela pose tout de même la question de l'efficacité des services de sécurité de Cameron», a-t-il déclaré à la BBC. C'est également l'avis d'un député conservateur, Mark Pritchard, qui a conclu à «une faille manifeste dans la sécurité qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves». David Cameron, lui-même, a préféré traiter l'incident avec humour, dans l'après-midi au Parlement, et a tenu à remercier ses gardes du corps pour leur dévouement. Une enquête de la police a néanmoins été ouverte à laquelle Downing Street a promis d'apporter toute sa coopération.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion