«Elle ne s'y attendait pas»: Il la demande en mariage dans l'avion Luxair vers Venise

Publié

«Elle ne s'y attendait pas»Il la demande en mariage dans l'avion Luxair vers Venise

LUXEMBOURG/VENISE – Parti de Luxembourg vers Venise, Eric, résident d'Esch-sur-Alzette, a fait une demande en mariage originale sur un vol Luxair.

par
Nicolas Martin
1 / 7

Éric/L'essentiel

Éric/L'essentiel

Éric/L'essentiel

«En théorie, les gens font leur demande en mariage devant la tour Eiffel, au resto, place Saint-Marc ou sur une gondole, mais je voulais faire quelque chose d'original, d'un peu hors norme». Les passagers du vol Luxair Luxembourg-Venise, parti vers 10h30 lundi dernier, vont s'en souvenir un moment. Ils ont été les témoins improvisés d'une demande en mariage en plein vol. À peine l'avion stabilisé, «quelque part au-dessus de la France ou de la Suisse», ils ont entendu Éric, 52 ans, se lancer au micro des hôtesses dans une déclaration d'amour émue pour sa compagne Silvia.

«Tout le monde a applaudi. Je me suis approché d'elle, je me suis mis à genoux dans l'allée et je lui ai tendu la bague. Et elle a dit oui!», raconte le Français, résident au Grand-Duché depuis près de 25 ans. «J'étais un peu crispé et elle un peu gêné», avoue l'Eschois d'adoption, employé de l'entreprise de service de courrier Michel Greco. Applaudi à nouveau, le couple a même reçu les félicitations du commandant de bord et une coupe de champagne de la part de la compagnie.

«Je m'étais renseigné auprès de Luxair, le samedi précédent. On m'avait dit qu'il fallait attendre la décision du pilote. J'ai reçu un mail juste avant de partir ce matin-là», sourit-il. «D'après ce que j'ai compris, j'étais l'un des premiers à le faire sur un vol Luxair. Mais j'avais regardé des vidéos sur YouTube d'autres demandes dans des avions».

«Le genre de chose que l'on s'imagine à 20 ans»

«Je m'attendais à sa demande. Mais pas du tout dans l'avion, lance Silvia, esthéticienne belge d'origine portugaise qui a rencontré Eric il y a quatre ans. Pudique, elle est devenue la star de l'avion. «J'imaginais qu'il ferait sa demande par exemple place Saint-Marc, au milieu de tous les pigeons. Mais dans l'avion ce n'est pas courant. Il a pris la parole plusieurs minutes. C'était une joie. C'est le genre de chose que l'on s'imagine à 20 ans, je ne pensais pas que cela pouvait m'arriver à 52», confiait-elle, touchée.

Petit bémol, à peine leur baiser terminé, il a fallu remettre le masque FFP2 de rigueur sur les vols pour l'Italie. Et pour le mariage? «Ce sera sans doute l'an prochain». Dans un avion? «Ce serait une bonne idée, mais je ne crois pas que le prêtre ou la commune accepte de nous y marier».

Ton opinion