Coronavirus aux Etats-Unis – Il meurt après avoir avalé du nettoyant pour aquarium

Publié

Coronavirus aux États-UnisIl meurt après avoir avalé du nettoyant pour aquarium

Deux Américains ont ingurgité du nettoyant pour aquarium contenant du phosphate de chloroquine, un principe actif de la chloroquine, présenté comme un remède contre le Covid-19.

Les Américains ont avalé une cuillère de nettoyant pour aquarium.

Les Américains ont avalé une cuillère de nettoyant pour aquarium.

Pexels/Illustration

Un homme est décédé lundi, en Arizona, après avoir avalé un nettoyant pour aquarium, contenant du phosphate de chloroquine, ce médicament présenté comme le remède contre le Covid-19.

«J'ai vu ce pot sur l'étagère et j'ai pensé: "Ce n'est pas ce dont ils parlent à la télé". Sa femme qui a également avalé une cuillère du nettoyant a survécu et se trouve à l'hôpital. Le couple a été saisi de nausées et de vomissements, relate CNews.

Ils ont eu cette idée après avoir entendu le président Donald Trump vanter les mérites du médicament contre le Covid-19, «il n'arrêtait pas de dire que c'était approuvé pour d'autres choses. Trump disait que c'était pratiquement comme un remède», explique-t-elle à NBC News.

Lors de son point presse quotidien, Donald Trump avait déclaré que la molécule pourrait «vraiment changer la donne». «Il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact. Ce serait un don du ciel si ça marchait. Cela changerait vraiment la donne. Nous verrons».

«Ne prenez rien»

La chloroquine fait l'objet d'un débat chez les médecins et les politiques depuis que le professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée infection à Marseille, a publié le résultat de ses premiers tests sur 24 patients infectés et s'est exprimé sur les bienfaits supposé de la molécule.

De nombreux médecins restent sceptiques par rapport à son utilisation et l’Organisation mondiale de la santé appelle à la prudence. L'Américaine a lancé un appel aux citoyens depuis son lit d'hôpital: «Mon Dieu, ne prenez rien (aucune substance). Ne croyez rien de ce que le président ou son équipe disent, ils ne savent pas de quoi ils parlent. Appelez votre médecin».

(mm/L'essentiel)

Ton opinion