Scandale en France – Il meurt après avoir pris un diurétique

Publié

Scandale en FranceIl meurt après avoir pris un diurétique

Une enquête a été ouverte samedi soir en France après le décès d'un nonagénaire qui prenait des médicaments du laboratoire Teva, qui aurait fait une erreur de conditionnement.

Le vieil homme, âgé de 92 ans, est mort à son domicile de Marseille.

Le vieil homme, âgé de 92 ans, est mort à son domicile de Marseille.

AFP

L'enquête a été ouverte après la découverte au domicile du nonagénaire, par le médecin des services d'urgence qui avait été appelé à son chevet, d'emballages entamés issus d'un des deux lots rappelés. Une autopsie devait être pratiquée «très rapidement», a-t-on précisé. «Seule l'autopsie permettra de déterminer avec certitude» s'il a pris en dernier lieu le diurétique issu d'un mauvais lot, pouvant contenir un somnifère, alors que des boîtes conformes ont également été retrouvées chez lui, a-t-on souligné de source proche de l'enquête.

Le vieil homme, âgé de 92 ans, est mort à son domicile de Marseille (sud), des suites d'un œdème pulmonaire. Vendredi, l'Agence du médicament (ANSM) avait alerté sur une procédure de rappel concernant deux lots d'un diurétique du laboratoire Teva. «À la suite d'un problème de conditionnement de boîtes de Furosémide Teva 40 mg, médicament diurétique, certains comprimés ont pu être remplacés par des comprimés d'un somnifère (Zopiclone également appelé Imovane)», avait indiqué l'ANSM dans un communiqué.

De son côté, le laboratoire annonçait qu'il venait «de lancer une procédure de rappel» après «la découverte de comprimés d'un autre médicament (somnifère) dans une boîte». C'est un pharmacien qui a découvert l'erreur, après avoir constaté «des effets de somnolence inhabituels» chez l'une de ses patientes. Deux lots sont concernés. Il s'agit des lots Y175 (date d'expiration: 08/2015) et Y176 (date d'expiration: 08/2015), soit «95 000 boîtes par lots», a précisé l'Agence du médicament. La vente de ces lots a été bloquée dès vendredi soir.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion