Après les attaques à Paris – Il n'y a plus aucun «Charlie Hebdo» dans les kiosques
Publié

Après les attaques à ParisIl n'y a plus aucun «Charlie Hebdo» dans les kiosques

Le dernier numéro du journal satirique est épuisé dans tous les points de vente de France, selon les professionnels. Au Luxembourg, il faudra patienter jusqu’à jeudi.

Les buralistes sont dévalisés. (AFP)

Les buralistes sont dévalisés. (AFP)

Face à la ruée (à 10h, il n'y a plus aucun exemplaire dans toute la France), Charlie Hebdo va tirer son nouveau numéro sorti mercredi à 5 millions d'exemplaires afin de faire face à la demande, ont indiqué mercredi les Messageries Lyonnaises de Presse (MLP), son distributeur.

«L'éditeur a décidé ce matin de porter le tirage à 5 millions» d'exemplaires, soit deux millions de plus que prévu, a déclaré Véronique Faujour, présidente des MLP. Ils seront distribués à raison d'environ 500 000 exemplaires par jour, ce qui permettra à tous les kiosques qui le demandent d'être réapprovisionnés, a-t-elle souligné, alors que le numéro était déjà épuisé dans de nombreux points de vente à Paris et en Provence dès 8h30 ce mercredi.

«Mes 450 exemplaires sont partis en 15 minutes»

«C'est incroyable, j'avais une queue de 60-70 personnes devant mon magasin quand j'ai ouvert», raconte la gérante d'un kiosque à Paris. «Je n'ai jamais vu cela, mes 450 exemplaires sont partis en 15 minutes», ajoute-t-elle. Partout en France, de petites affichettes fleurissent sur les portes des bureaux de tabac, «Plus de Charlie».

Des radios françaises rapportaient des témoignages de gens ayant passé une nuit blanche pour être certains d'obtenir ce numéro historique. Plusieurs clients avaient dès mardi réservé un exemplaire dans leur point de vente. Une ruée saluée sur Twitter par Patrick Pelloux, chroniqueur du journal.

(MC/L'essentiel/AFP)

Pas avant jeudi au Luxembourg

Au Luxembourg, il faudra patienter jusqu’à jeudi, a indiqué MPK, distributeur de Charlie Hebdo au Grand-Duché. Puis il faudra se montrer rapide puisque seulement entre 1 500 et 2 000 exemplaires seront disponibles dans les quelque 300 points de vente du pays, indiquent nos confrères du Wort. Habituellement, il s’en écoule entre 180 et 200 par semaine.

Ton opinion