A Luxembourg et à Athus – Il prenait son fils pour un «punching-ball»
Publié

A Luxembourg et à AthusIl prenait son fils pour un «punching-ball»

LUXEMBOURG/ATHUS - Un père de famille risque dix mois de prison en Belgique pour avoir frappé son fils de 2015 à 2019, notamment au Grand-Duché.

Durant quatre ans, dont plusieurs années au Luxembourg, un père a fréquemment battu son fils. Il risque 10 mois de prison en Belgique.

Durant quatre ans, dont plusieurs années au Luxembourg, un père a fréquemment battu son fils. Il risque 10 mois de prison en Belgique.

Les faits ont eu lieu durant quatre ans, «de 2015 à 2019», précise La Meuse Luxembourg qui évoque cette affaire, ce jeudi, après une audience devant le tribunal correctionnel d'Arlon, un jour plus tôt. Un père de famille, habitant désormais en Allemagne, après avoir résidé durant ces quatre années au Grand-Duché et à Athus, ville belge voisine de Rodange, est suspecté d'avoir frappé à de très nombreuses reprises son propre fils.

Le jeune homme, âgé de 16 ans depuis peu, est considéré comme une personne très isolée et il a dû être placé dans une famille d'accueil. La Meuse précise qu'il était frappé par son père lorsque celui-ci rentrait, rarement, à la maison. Le terme «punching-ball» a même été utilisé lors de l'audience. Selon la presse belge, le jugement définitif est attendu pour le mercredi 8 juillet 2020. Le père violent risque jusqu'à 10 mois de prison.

(fl/L'essentiel)

Ton opinion