Aux États-Unis: Il promène ses quintuplés en laisse et se fait lyncher

Publié

Aux États-UnisIl promène ses quintuplés en laisse et se fait lyncher

Un père de famille a été vivement critiqué sur le Net, alors qu'on le voit se promener dans la rue avec ses cinq enfants affublés d'un harnais.

«Ce sont des êtres humains, pas des chiens», «N'aie pas autant d'enfants si tu ne peux pas gérer la pression»: Jordan Driskell, 31 ans, a fait face à un torrent de reproches quand une des vidéos qu'il a postées l'année dernière a refait surface et a été visionnée plus de 3 millions de fois. On le voit dans la rue se promener avec ses enfants, tenus en laisse.

Une pratique qui a choqué bon nombre d'internautes mais qui a une vraie explication. «Les enfants sont si curieux, ils veulent courir partout et explorer», a expliqué le père de famille à Today Parents. «Pour notre tranquillité d'esprit et notre santé mentale, nous utilisons une laisse. Ça nous permet aussi de sortir de chez nous et de faire des trucs sympas en famille sans être stressés».

«99,9% des pères et des mères veulent le meilleur pour leurs enfants»

Il y avait bien une alternative - une poussette six places - mais «c'est tout simplement trop volumineux». Et puis Zoey, Dakota, Hollyn, Asher et Gavin ont cinq ans et «veulent marcher. Une laisse leur donne la possibilité de le faire - mais nous sommes toujours en contrôle. Ils l'adorent».

Une experte en parentalité a indiqué qu'il s'agissait «de résolution créative de problème». «Ce n'est pas traiter les enfants comme des animaux», a expliqué le Dr. Deborah Gilboa, soulignant que «l'alternative serait de rester à la maison». Elle rappelle que «99,9% des pères et des mères veulent le meilleur pour leurs enfants». La professionnelle indique toutefois que les enfants doivent être «libérés» à 8-9 ans et doivent, à cet âge-là, être capables d'être sous contrôle par la voix.

(mc)

Ton opinion

15 commentaires