Menstruations – Il propose de coller le vagin des femmes

Publié

MenstruationsIl propose de coller le vagin des femmes

Un chiropracteur américain a développé un rouge à lèvres avec lequel les femmes sont censées coller les lèvres de leur vagin pour empêcher le sang des règles de couler.

Cette "colle à vagin" se présente sous la forme d'un tube de rouge à lèvres.

Cette "colle à vagin" se présente sous la forme d'un tube de rouge à lèvres.

Mensez

Daniel Dopps, chiropracteur américain, croit avoir eu une idée révolutionnaire! Il espère ainsi commercialiser un rouge à lèvres pour coller le vagin des femmes et ainsi empêcher la sortie du sang menstruel. Un "lipstick" présenté comme «naturel» fait à base d'huiles et d'acides aminées. La colle se dissoudrait en urinant. Il suffirait alors de s'appliquer une nouvelle couche après un passage aux toilettes. On pourrait penser qu'il s’agit d’une fausse information, mais non!

Daniel Dopps a expliqué à Forbesqu'il voulait améliorer la vie des femmes. «C'est plus censé que de s'y enfoncer un bouchon», argumente-t-il très sérieusement. À ses détractrices, le praticien a même répondu sur sa page Facebook que «vous en tant que femmes auriez dû trouver une meilleure solution que les couches et les bouchons, mais vous ne l'avez pas fait». Sans surprise, son idée ne récolte pas beaucoup de compliments sur le web... «Je viens d’avoir une idée révolutionnaire. Tu trempes ton pénis dans "DippinDopps" et les spermatozoïdes restent bien en sécurité à l’intérieur», ironise ainsi une internaute.

Toute cette agitation autour de cette "colle vaginale" fait que même la famille de Dopps – dont quasiment tous les membres sont chiropracteurs – se distancie de lui. «S’il vous plaît, rappelez-vous que les cliniques Dopps sont indépendantes. Nous avons essayé en famille de garder le contrôle sur son concept et son marketing. Mais nous n’avons pas réussi à réduire sa liberté d’expression et d’esprit», écrit son frère sur Facebook. On comprend sa famille et on espère que cette colle ne sera jamais commercialisée...

(L'essentiel/dan )

Ton opinion