Victimes de Buitoni: Il réclame 250 millions à Nestlé dans l’affaire des pizzas contaminées

Publié

Victimes de BuitoniIl réclame 250 millions à Nestlé dans l’affaire des pizzas contaminées

Un avocat français a déposé une assignation pour faute lourde contre le géant de l’agroalimentaire au nom de victimes des bactéries contenues dans certains de ses produits. Deux enfants étaient décédés et une procédure pénale est ouverte.

La marque Buitoni est la propriété du groupe veveysan Nestlé.

La marque Buitoni est la propriété du groupe veveysan Nestlé.

AFP

C’est une grosse somme que réclame un avocat français au géant de l’agroalimentaire Nestlé au nom de 55 victimes et 48 familles de victimes, révèle mardi «Le Temps», relayant une information du «Journal du Dimanche». Très exactement, 250 millions d’euros. Cette assignation pour faute lourde concerne la vente de pizzas de la marque Buitoni vraisemblablement contaminées par la bactérie Escherichia coli, qui provoque diarrhée et insuffisance rénale chez les enfants. L’affaire en question a fait deux victimes et plusieurs autres conservent des séquelles, précise le journal.

L’entreprise est déjà poursuivie dans le cadre d’une procédure pénale pour homicide involontaire, blessures involontaires, mise sur le marché d’un produit dangereux et mise en danger d’autrui. De plus, selon Me Dubuisson, l’avocat français, celle-ci n’aurait «pas pris les mesures nécessaires» pour garantir «la qualité du produit mis en vente» et aurait tardé à retirer les produits concernés. Deux lignes de production ont été fermées depuis et 1 million de pizzas de la gamme Fraîch’Up rappelées. La bactérie E. coli n’a cependant pas été détectée dans ses usines, précise Nestlé, mais elle l’a été dans la farine destinée à la pâte de ses pizzas.

«On a été trahis et mon fils n’est plus là», dénonçait le père d’une victime française.

BFMTV/AFP/ast
(rmf)

Ton opinion

0 commentaires