Dr Sex: «Il refuse que je parle de son impuissance!»
Publié

Dr Sex«Il refuse que je parle de son impuissance!»

Parce qu'elle éprouve le besoin de révéler à une amie l'impact qu'a le problème de son compagnon sur la vie sexuelle de leur couple, ce dernier croit qu'elle veut le ridiculiser. Doit-elle pour autant garder le silence?

par
Bruno Wermuth
Le partenaire de Gerda a des problèmes d'érection. Il prend très mal le fait qu'elle ait envie d'en parler à deux de ses amies.

Le partenaire de Gerda a des problèmes d'érection. Il prend très mal le fait qu'elle ait envie d'en parler à deux de ses amies.

Pexels / Tirachard

Question de Gerda (42 ans) à Dr Sex

Mon compagnon est impuissant et m’interdit d’en parler à qui que ce soit. Je ne trouve pas cela correct, car cela me concerne également. À chaque fois que je dis que j’aimerais en parler à quelqu’un, il me fait des reproches et m’accuse de calomnie.

Or, pour moi, il ne s’agit pas de révéler des secrets. J’aimerais simplement partager mes soucis avec une ou deux amies. N’est-ce pas légitime et compréhensible? Est-ce moralement acceptable de me confier à quelqu’un ou faut-il effectivement que je garde le silence?

Il refuse catégoriquement d’aller consulter un spécialiste. Il a déjà testé un médicament contre l’impuissance, sans succès. Un médecin spécialisé pourrait-il l’aider ou serait-ce mieux d’aller voir un psychothérapeute?

Réponse de Dr Sex

Chère Gerda,

Un dysfonctionnement érectile, c’est-à-dire l’incapacité à avoir ou à maintenir une érection lorsqu'il y a excitation sexuelle, peut fortement entraver la qualité de vie du couple.

Les hommes ont plus de mal que les femmes à faire appel et à se confier à quelqu’un en cas de défaillance et de troubles physiques. Ils ont plutôt tendance à se replier sur eux-mêmes et à souffrir en solo. Je suppose que c’est aussi le cas de ton partenaire.

Comme il ne connaît aucune autre stratégie, il est logique, de son point de vue, de vouloir t’impliquer dans ce comportement d’évitement et de retrait. Mais ce n’est pas une solution! Tu as évidemment parfaitement le droit de parler de ce que tu traverses et ressens avec quelqu'un. Il est également important que ton compagnon sorte de sa coquille et demande de l’aide!

Néanmoins, il ne sert à rien de lui mettre la pression. L’impulsion doit venir de lui, à défaut de quoi il ne faudra pas s’attendre à un véritable changement. Si tu le souhaites, tu peux lui montrer ma réponse. Peut-être que cela déclenchera un changement dans sa façon d’être et de penser.

Ton compagnon doit absolument savoir que les problèmes d’impuissance peuvent être dus à des causes psychiques, mais aussi physiques. Dans ce contexte, il convient de mentionner en particulier les maladies cardiovasculaires, le diabète et l’obésité. Mais l’alcool, le tabac et d'autres drogues ainsi que certains médicaments peuvent également être à l’origine de l’impuissance sexuelle.

C’est la raison pour laquelle les hommes ayant des problèmes d’impuissance devraient absolument se faire examiner de manière approfondie par leur médecin de famille ou par un urologue. C’est la seule façon de détecter à temps ou d'exclure des maladies physiques. Si les problèmes sont dus à des causes psychiques, il peut s'avérer utile de se faire accompagner par un psychiatre et/ou un psychologue. Plus les personnes sont prises en charge tôt, plus grandes leurs chances de guérison.

En termes de diagnostic, on parle de «véritable» impuissance érectile lorsqu’un homme est incapable, pendant une durée d'au moins six mois, d’avoir ou de maintenir une érection suffisamment longtemps pour avoir des rapports sexuels satisfaisants. Des études montrent que cela concerne, au moins temporairement, environ 50% des hommes de plus de 40 ans. L’âge est donc également un «facteur risque» de l’impuissance.

Dr. Sex

Ton opinion

2 commentaires