Voile - Route du Rhum – Il retrouve son bateau en pièces détachées

Publié

Voile - Route du RhumIl retrouve son bateau en pièces détachées

Armel Le Cléac'h, grand favori malheureux de la dernière Route du Rhum, a retrouvé son embarcation en mille morceaux. Ça va coûter cher!

Le 6 novembre dernier, le Breton de 41 ans chavirait au large des Açores, à la suite de la rupture de son flotteur babord. Son bateau, «Banque Populaire», devisé à quelque 18 millions d'euros, n'avait pas supporté les 35 nœuds de vent et les creux de 5 mètres de l'océan Atlantique déchaîné. Le marin avait dû être secouru par des pêcheurs locaux et son bolide être abandonné sur place.

Trois semaines plus tard, le Français est allé le rechercher et les dégâts sont immenses. L'embarcation a été ramenée en pièces détachées, ce dimanche, au port de Vigo en Espagne. «Le bateau est intégralement disloqué et, en l'état, sa reconstruction s'avère impossible», a regretté Ronan Lucas, le directeur de l'équipe de celui qui est surnommé le «Chacal».

Les images prises sur place par un navigateur espagnol qui se promenait dans le coin ne laissent pas place au doute: il va beaucoup moins bien flotter maintenant.

(L'essentiel)

Ton opinion