Commémorations en Belgique – Il y a 5 ans, une fusillade faisait 5 morts à Liège

Publié

Commémorations en BelgiqueIl y a 5 ans, une fusillade faisait 5 morts à Liège

Les Liégeois commémorent ce mardi la tuerie qui a fait 5 morts et 130 blessés le 13 décembre 2011, lorsque Nordine Amrani a ouvert le feu sur la place Saint-Lambert.

Ambulances and police are parked on the Place Saint-Lambert in Liege as a medical team arrives in the area after a gunman attack on December 13, 2011. A lone gunman was behind today deadly attack on a city square crowded with children and Christmas shoppers in the Belgian town of Liege, the public prosecutor said.  Prosecutor Daniel Reynders said the gunman was among the two dead in the attack, that left 64 people injured, some of them seriously, Belga news agency said. AFP PHOTO / BELGA / MICHEL KRAKOWSKI / AFP PHOTO / BELGA / MICHEL KRAKOWSKI

Ambulances and police are parked on the Place Saint-Lambert in Liege as a medical team arrives in the area after a gunman attack on December 13, 2011. A lone gunman was behind today deadly attack on a city square crowded with children and Christmas shoppers in the Belgian town of Liege, the public prosecutor said. Prosecutor Daniel Reynders said the gunman was among the two dead in the attack, that left 64 people injured, some of them seriously, Belga news agency said. AFP PHOTO / BELGA / MICHEL KRAKOWSKI / AFP PHOTO / BELGA / MICHEL KRAKOWSKI

AFP/Michel Krakowski

Une minute de silence a été observée ce mardi, à Liège, lors des commémorations de la fusillade qui avait éclaté le 13 décembre 2011 en plein cœur de la Cité ardente. Un cortège a aussi été organisé du village de Noël jusqu'à la stèle de la Place Saint-Lambert. Il y a cinq ans, c'est là que Nordine Amrani avait commis l'impensable.

Vers 12h30, ce tueur solitaire de 33 ans avait lancé plusieurs grenades sur la foule, où de nombreux étudiants se trouvaient. Nordine Amrani avait ensuite vidé le chargeur de son fusil automatique en direction des passants, tentant de toucher le plus grand nombre de personnes. Blessé par une grenade, il s'était suicidé en se tirant une balle avec son revolver, Une rumeur évoquant d'autres tireurs avait ensuite semé la panique pendant plusieurs heures avant que le calme ne revienne dans les rues de Liège.

Cinq personnes (un enfant de 17 mois, trois jeunes de 15, 17 et 20 ans et une dame de 75 ans) ont été tuées dans cette fusillade, qui a marqué la Belgique entière. Près de 130 personnes ont aussi été blessées. Peu de temps avant d'ouvrir le feu sur la place Saint-Lambert, le tireur avait aussi exécuté une dame de 45 ans, dans un hangar.

(jd/L'essentiel)

Ton opinion