Xavier Bettel à l'ONU – «Il y a des raisons d’espérer. Persévérons»
Publié

Xavier Bettel à l'ONU«Il y a des raisons d’espérer. Persévérons»

LUXEMBOURG/NEW YORK - Le Premier ministre s'est exprimé à la tribune des Nations Unies et a invité les pays du monde à agir ensemble pour trouver des solutions.

Le Premier ministre s'est exprimé à la tribune.

Le Premier ministre s'est exprimé à la tribune.

ONU

«Si nous pouvons nous exprimer à cette tribune, nous le devons au dévouement, à la persévérance et au génie de tous celles et ceux qui n’ont épargné aucun effort depuis plus d’un an et demi pour endiguer la pandémie du Covid-19»: en ouverture de son discours à la 76e Assemblée générale des Nations Unies vendredi, Xavier Bettel a d'abord tenu à remercier les soignants.

Le Premier ministre luxembourgeois a également appelé le monde à se montrer solidaire en ce qui concerne la vaccination: «L’accès aux vaccins est inégal. Et tant que cela sera le cas, nous ne serons pas à l’abri de nouveaux variants et de mutations plus virulentes». Il a réaffirmé que le Luxembourg était disposé «à poursuivre [ses] efforts de solidarité internationale pour lutter contre la pandémie». Selon lui, seules «la solidarité et la science» permettront de surmonter la pandémie.

«Le business as usual n’est plus une option»

La crise sanitaire a révélé une chose, selon lui, elle nous force «à reconnaître la nécessité et l’urgence de changer notre façon de faire. Le business as usual n’est plus une option», a-t-il déclaré. Le Luxembourg, en tant que «membre fondateur de l’ONU, est prêt à répondre à l’appel du Secrétaire général pour mettre sur pied un système multilatéral plus solide, plus efficace, plus inclusif, travaillant davantage en réseau. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons assurer la paix et la sécurité, le développement durable dans tous ses aspects, y compris la santé, le respect de l’État de droit et des droits humains».

Le tableau n'est pas complètement noir, «il y a des raisons d’espérer. Ne baissons pas les bras. Persévérons. Agissons. Coopérons pour surmonter les épreuves auxquelles l’humanité fait face. Elles doivent nous inspirer à agir».

Lors de son déplacement à New York, le Premier ministre s'est notamment entretenu avec Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, Macky Sall, président du Sénégal, Vjosa Osmani-Sadriu, présidente du Kosovo ou encore Ana Brnabic, Premier ministre de la République de Serbie.

Il en a aussi profité pour rendre hommage aux victimes du 11-Septembre en se rendant sur le site du Wolrd Trade Center, vingt ans après le drame.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion