En France – Il y a un an: Jawad, assaut nocturne et déluge de feu

Publié

En FranceIl y a un an: Jawad, assaut nocturne et déluge de feu

Le 18 novembre 2015, à 4h20, le Raid lançait l'assaut contre un immeuble de Saint-Denis, dans lequel étaient retranchés plusieurs cadres des attentats du 13 novembre.

Le 18 novembre 2015, cinq jours seulement après les attentats qui ont frappé Paris, reste encore dans les mémoires. Un assaut d'une rare violence était lancé contre un immeuble de Saint-Denis, en banlieue parisienne, soupçonné d'abriter plusieurs personnes étroitement liées aux attaques du 13 novembre. Les échanges de tir auront duré plusieurs heures, dès 4h du matin, faisant plusieurs victimes dont Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l’un des coordinateurs des attentats du 13 novembre, et sa «cousine», Hasna Aïtboulahcen.

Un an après, selon Libération, 94 personnes dont beaucoup sont toujours traumatisées par cet épisode, n'ont pas pu regagner leur logement. L'avocat de certains espèrent d'ailleurs pouvoir leur conférer le statut de victimes des attentats.

L'assaut du 18 novembre, dont certaines zones d'ombre logistiques n'ont toujours pas été levées, avait également donné lieu à plusieurs scènes tragiques et rocambolesques: à l'image de la mort de Diesel, chien policier tombé sous les balles, et du «logeur» des jihadistes, Jawad Bendaoud, interrogé bien malgré lui en direct par BFM TV et largement moqué sur les réseaux sociaux. Ce dernier est toujours incarcéré à la maison d'arrêt de Villepinte et risque 20 ans de prison.

(NC/L'essentiel/AFP)

Ton opinion