Pour Marie-Josée Jacobs – Il y aura un changement de mentalité

Publié

Pour Marie-Josée JacobsIl y aura un changement de mentalité

LUXEMBOURG - Aides sociales, intégration... la ministre de la
Famille aura fort
à faire, en 2011.

Pour la ministre, la commune est la base de l'intégration puisque chacun «habite d'abord dans une commune». (editpress)

Pour la ministre, la commune est la base de l'intégration puisque chacun «habite d'abord dans une commune». (editpress)

«Cette année, nous allons lancer un projet de loi en faveur des handicapés. Ils pourront enfin profiter de l'allocation de loyer en plus de l'allocation pour personnes handicapées». Marie-Josée Jacobs, la ministre chrétienne-sociale de la Famille et de l'Intégration, aborde la nouvelle année avec pas mal de dossiers sur les bras.

La loi sur l'aide sociale doit en effet être mise en application. «Nous allons voir comment ça fonctionne au quotidien et s'il faut adapter les effectifs. Mais ces derniers ont été professionnalisés pour satisfaire ce droit de chacun qu'est l'aide sociale».
Autre volet crucial à traiter cette année, l'intégration.

Le Contrat d'intégration devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines, dès que les règlements grand-ducaux auront été signés et publiés. «Celui qui décide de rester plus longtemps au Luxembourg aura des cours en luxembourgeois, en français ou en allemand pour s'intégrer plus facilement. Il aura aussi droit à une journée d'explication sur le fonctionnement du pays».

L'accueil est de plus en plus soigné, donc, mais il reste des efforts à fournir. «Dans les années à venir, il y aura des changements dans les mentalités, il y a beaucoup à faire avec les communes, pour ça».

Jérôme Wiss

Ton opinion