Déclaration choc – «Il y en a marre des parasites wallons»

Publié

Déclaration choc«Il y en a marre des parasites wallons»

Un élu d'une station balnéaire située en Flandre s'est ouvertement plaint de la population qui vient fréquenter le littoral de sa commune, selon le quotidien «De Staandard».

Alors que le cap des 200 jours sans gouvernement vient d'être franchi en Belgique, de nouvelles déclarations pourraient une nouvelle fois mettre le feu aux poudres dans les relations entre Flamands et Wallons. Lors d'une séance communale, l'échevin des Finances de la station balnéaire de la Panne s'en est ouvertement pris aux Wallons. Objet de son courroux: la hausse des dépenses de solidarité de la commune, ces dernières passant de 600 000 euros en 2009 à 1,5 millions d'euros en 2010.

Selon Serge Van Damme, ces dépenses supplémentaires sont liées à "l'afflux massif de touristes du CPAS (Centre public d'action sociale, en charge de la distribution de l'aide sociale en Belgique, NDLR)". Et l'élu libéral de poursuivre en fustigeant encore un peu plus certains des touristes présents dans la station balnéaire. "Ce sont des chômeurs de seconde génération, sans le moindre sens des responsabilités ou d'éthique du travail. Ces gens ne parlent que le français, ce qui aggrave encore la francisation de la Panne, rapporte le Standaard dans son édition de jeudi. Pour eux nous ne devons avoir aucune solidarité".

Au vu du tollé généré par ses propos, l'échevin aurait, selon le quotidien belge néerlandophone, précisé encore sa pensée. "Les parents de ces «touristes» n'ont jamais travaillé. Eux même ne travaillent pas. Ils ne travailleront jamais. Ce sont les parasites de la démocratie. Ils vivent sur le compte du CPAS et ne font que profiter des avantages de la sécurité sociale".

(L'essentiel Online)

Ton opinion