«fit4job» – Ils cherchent un emploi aux financiers licenciés
Publié

«fit4job»Ils cherchent un emploi aux financiers licenciés

LUXEMBOURG - Le projet-pilote «fit4job» a élé lancé jeudi. Son objectif: reclasser ceux qui ont perdu leur emploi sur la Place.

Le directeur de l'ABBL a présenté un dispositif de matching entre financiers licenciés et institut qui embauche, jeudi.

Le directeur de l'ABBL a présenté un dispositif de matching entre financiers licenciés et institut qui embauche, jeudi.

editpress

Un millier de financiers sont inscrits à l'Administration de l'emploi actuellement. Même si quelques plans sociaux sont encore en route, Nicolas Schmit, ministre du Travail, constate que «l'emploi dans le secteur financier n'a pratiquement pas baissé au cours du dernier semestre. Les entreprises ont donc recommencé à embaucher».

D'où l'idée d'un dispositif qui permet de reclasser ceux qui ont perdu un emploi pour accéder aux postes à pourvoir. Le ministère du Travail, l'Association des banques et banquiers, Luxembourg (ABBL) et leur institut de formation IFBL ont lancé le projet-pilote «fit4job», présenté jeudi à une trentaine de responsables des ressources humaines du secteur.

Dans une première étape, d'ici le 6 mars, 100 ex-banquiers de la Place, inscrits à l'Adem, peuvent postuler à l'Adem. Puis, un matching avec les postes à pourvoir est fait et les candidats seront testés pour trouver une formation adaptée. «Une réunion début mars avec les entreprises montrera quels profils sont recherchés pour l'instant», explique Werner Eckes, de l'IFBL.

Le projet devrait coûter environ 100 000 euros à l'État, selon la participation des entreprises. Si le dispositif connaît le succès, il sera élargi à d'autres secteurs.

Sarah Brock

Ton opinion