A Wiltz – Ils étaient 400 contre la fin de la maternité

Publié

À WiltzIls étaient 400 contre la fin de la maternité

WILTZ - Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis, jeudi soir, devant l'établissement de santé pour marquer leur opposition à la fermeture prévue le 31 juillet.

À compter du 1er août, les futures mamans du nord du Luxembourg devront obligatoirement accoucher à Ettelbruck.

À compter du 1er août, les futures mamans du nord du Luxembourg devront obligatoirement accoucher à Ettelbruck.

Editpress

«Non à la fermeture de la maternité de Wiltz». Voici le message scandé jeudi soir par près de 400 personnes pour marquer leur opposition au transfert des accouchements de la maternité de Wiltz à celle d'Ettelbruck. Une fermeture qui sera réalité le 31 juillet prochain.

Sous l'impulsion des membres de l'initiative «Non à la fermeture de la maternité de Wiltz» et de l'association luxembourgeoise des sages-femmes, les manifestants ont protesté entre les locaux de la maternité et la mairie de Wiltz. Une manifestation en forme de baroud d'honneur, puisque la décision a été actée par le conseil communal de Wiltz et le conseil d'administration du Centre hospitalier du Nord.

(L'essentiel Online)

Ton opinion