Football – Ils font 12 000 km pour voir un match qui est reporté
Publié

FootballIls font 12 000 km pour voir un match qui est reporté

Jhovan et ses amis ont effectué le trajet Santiago-Blackburn pour voir jouer l’international chilien, Ben Brereton Díaz. Or, il était blessé et le match a été reporté.

Ben Brereton Díaz est sorti blessé le 14 février, face à West Bromwich Albion.

Ben Brereton Díaz est sorti blessé le 14 février, face à West Bromwich Albion.

imago images/Pro Sports Images

Il est la nouvelle coqueluche du football chilien. Le parcours de Ben Brereton Díaz (22 ans) mérite un focus à lui seul. Cet attaquant né à Stoke-on-Trent et qui a effectué toutes ses classes en Angleterre fait, depuis 8 mois, le bonheur de la sélection du… Chili. En partie grâce à «Football Manager». Après avoir repéré une interview de Díaz dans laquelle ce dernier révélait ses origines chiliennes, du côté de sa mère, un scout du célèbre jeu de simulation a fait apparaître l’information sur son profil virtuel. Ses prestations en club, à Blackburn, ont ensuite attiré l’attention de la fédération chilienne.

Approché, le principal intéressé s’est laissé séduire et a fait le nécessaire pour obtenir la nationalité. Appelé pour la première fois en juin dernier, Díaz s’est rapidement mis en valeur: en 11 sélections, il totalise déjà 4 buts. En parallèle, il marche sur l’eau cette saison avec les Rovers: 20 buts en 30 matches de championnat. Ses performances, tant en club qu’en équipe nationale, ont généré un engouement inattendu au Chili. À tel point que 5 fans locaux ont entrepris le trajet Santiago - Blackburn, soit près de 12 000 km, pour voir jouer le phénomène. Ils devaient assister à la réception de Millwall, ce samedi, mais le rêve a viré au cauchemar.

«Je te souhaite tout le meilleur!»

Dans un premier temps, Jhovan Kesternich et ses amis apprennent que Díaz est blessé et ne prendra pas part au match. La folle histoire de ces 5 infortunés est remontée jusqu’à Ben Brereton Díaz lui-même. L’attaquant s’est fendu d’un message de réconfort, adressé à Jhovan Kesternich et relayé par Blackburn: «Salut Jhovan, j’espère que tu vas bien. J’ai entendu dire que tu es venu du Chili pour le match de ce samedi mais malheureusement, je ne peux pas jouer. J’espère que je te verrai au match et je serai bientôt de retour en forme. Je te souhaite tout le meilleur!»

En raison de fortes chutes de neige dans la région, la rencontre a carrément été reportée. Toutefois, Jhovan Kesternich et ses amis ont pu rencontrer leur idole. De quoi atténuer légèrement leur frustration.

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion