Ils ne sont même pas d'accord sur un libellé

Publié

Ils ne sont même pas d'accord sur un libellé

JÉRUSALEM - Avant la réunion d'Annapolis, Israël et Palestiniens
se montrent bien incapables de s’entendre sur un document.

À cinq jours de la réunion d’Annapolis censée lancer en grande pompe des négociations de paix, Israéliens et Palestiniens sont toujours incapables de s’entendre sur une plate-forme commune.

Le journal israélien «Haaretz» a pour la première fois publié hier une copie du projet d’un document commun négocié depuis plusieurs semaines. Celui-ci révèle un fossé persistant entre les positions des deux camps.

Selon le document, les Palestiniens souhaitent qu’un traité de paix soit conclu dans un délai de huit mois ou d’ici la fin du mandat du président américain George W. Bush, en janvier 2009. La délégation israélienne n'est pas d’accord sur ce calendrier. Des divergences portent aussi sur «les termes de référence» des futures négociations.

Les Palestiniens s’opposent en outre à ce que le texte fasse référence à Israël comme «la patrie du peuple juif». Même le libellé du texte fait l’objet de désaccords, les Palestiniens parlant d’un «document commun» et Israël préférant la formulation «déclaration commune».

Ton opinion