Au Luxembourg – Ils ont créé une maison pour tous les geeks du pays
Publié

Au LuxembourgIls ont créé une maison pour tous les geeks du pays

LUXEMBOURG - Nicolas et François ont plaqué leurs boulots dans le bâtiment et la finance pour ouvrir Respawn, premier bar pour gamers du Luxembourg.

Le parcours, de l'idée à l'ouverture, n'a pas été simple. En fait, il a été aussi long qu'une quête à Donjons and Dragons. Nicolas Bouscarat et François Contessi ont ouvert, début juin, Respawn, un café destiné aux «geeks de tous les styles». Tout est né d'un burn-out. «Je me suis dit que je devais trouver quelque chose qui correspond mieux à mes valeurs», se souvient Nicolas, 34 ans, qui travaillait alors comme développeur informatique dans la place financière. L'idée du lieu commence alors à germer. Il en fait part à François, 43 ans, rencontré sur un tournoi en Belgique, qui est emballé.

Pour Nicolas, c'est cette rencontre qui a permis de concrétiser le projet. «J'avais vu le local, mais il n'y avait rien dedans. Le propriétaire hésitait à en faire un parking», explique le jeune homme. Avec son expérience dans le bâtiment, dans lequel il travaille en indépendant, François voit le potentiel du local de 400 m² sur deux niveaux, situé rue du Fort-Neipperg, à côté de la gare. «On a sauté sur l'occasion, à ce prix!». La réputation de la rue n'est finalement pas un frein. «Ça se passe bien jusqu'à présent et la rue va changer, va s'améliorer», soufflent les deux associés.

«L'ambiance qu'on veut voir»

Les travaux sont donc lancés avec l'idée d'ouvrir en 2020. Nicolas et François plaquent leurs boulots mais un premier confinement passe par là. Ils en profitent pour peaufiner l'établissement, en prenant leur temps. Tout est prêt à la mi-mars 2021 mais une nouvelle fermeture de l'Horesca repousse le lancement, qui intervient finalement le 1er juin 2021. Entretemps, il a fallu trouver un financement pour les travaux, acheter le matériel.

Outre l'apport initial des deux gérants, des investisseurs apportent leur pierre à l'édifice. Ils sont désormais neuf investisseurs, des proches ou des membres de la communauté geek, dont une cliente déjà fidèle de l'établissement. Et le propriétaire des murs a été assez généreux pour patienter avant de percevoir son loyer.

Les cocktails se présentent comme de fioles d'énergie de jeux vidéos.

«On voulait offrir un lieu où les gamers peuvent venir, trouver des gens qui partagent la même passion», un lieu inédit au Luxembourg, sourit François, arborant cheveux longs et barbe au-dessus d'un t-shirt à l'effigie de Yoda. «La communauté est très réceptive, on a de très bons retours».

Respawn est organisé en plusieurs styles, avec des tables sur mesure pour les jeux de société ou de rôle, un espace canapé-consoles dernière génération pour être à l'aise comme à la maison, des bornes d'arcade pour des jeux rétros ou encore une pièce pour les jeux de guerre avec figurine et une table pour les PC...

L'espace au niveau supérieur accueille des tournois de gaming.

Un endroit pour «permettre à la communauté de se retrouver, se rencontrer». Un tableau à l'entrée permet de trouver des partenaires de jeux, que ce soit pour jouer à Tekken, au Burger Quizz ou à Donjons and Dragons. «On a des groupes de clients qui se rencontrent, qui forment des groupes de jeux et rigolent ensemble. C'est l'ambiance qu'on veut voir, ce qu'on veut entendre», se réjouit Nicolas.

Même si le bar a encore besoin d'un peu de temps pour trouver son rythme de croisière, notamment grâce au bouche-à-oreille au sein de la communauté geek, notamment, les cogérants ne regrettent pas une seconde leur choix de changer de vie. «On allie passion et travail et on est plutôt optimistes pour la suite».

(jw/L'essentiel)

Ton opinion