«Chercheurs à l’école» – Ils ont découvert ce qu'est un chercheur
Publié

«Chercheurs à l’école»Ils ont découvert ce qu'est un chercheur

LUXEMBOURG- Cette semaine, 39 chercheurs sont invités à parler de leur métier, dans seize lycées à travers le pays.

Les chercheurs ont présenté leur parcours professionnel aux élèves du Lycée de garçons d'Esch.

Les chercheurs ont présenté leur parcours professionnel aux élèves du Lycée de garçons d'Esch.

L'essentiel

Mardi matin, 21 élèves de 2e scientifique du Lycée de garçons d'Esch-sur-Alzette ont assisté aux présentations de deux chercheurs doctorants dans le cadre de la campagne «Chercheurs à l’école» organisée par le Fonds national de la recherche. Il s'agit avant tout de répondre aux questions des élèves et de démystifier le métier.

«N'est-ce pas frustrant de travailler pendant des années sur quelque chose de très précis pour finir par ne rien découvrir?», s'interroge Kevin, 18 ans. «On obtient toujours des résultats, pour ne rien avoir il faudrait ne pas travailler du tout», assure Yann Selem, jeune chercheur chez Delphi, un équipementier automobile.

«Est-ce que l'on peut faire un doctorat de recherche dans tous les domaines?», demande Robine, qui s'intéresse à la psychologie. «Bien sûr, la seule condition est que le sujet soit nouveau et que rien n'ait jamais été publié. Tu peux faire un doctorat sur la danse brésilienne ou sur la BD si tu décides de l'étudier d'un point de vue sociétal par exemple», explique Kahina Mehennaoui, doctorante en biologie au Centre de recherche public Gabriel-Lippmann.

«Il ne faut pas voir les chercheurs comme des extraterrestres. Ce sont des gens curieux et courageux qui essaient de comprendre des choses que personne n'a réussi à expliquer. C'est un métier où il faut être ouvert et saisir les opportunités. En dix ans, j'ai habité dans sept villes différentes», conclut Yann Selem. À la fin de la matinée, le pari est réussi puisque six élèves se déclarent intéressés par une carrière de chercheur.

Emmanuelle Ravets

Ton opinion