Spectacle – Ils ont décroché The Job à l'Adem

Publié

SpectacleIls ont décroché The Job à l'Adem

MERSCH - Dix demandeurs d'emploi participent à un spectacle de danse sur le
travail: The Job.

Âgés de 20 à 56 ans, les dix demandeurs d'emploi viennent du Luxembourg, de Belgique, du Cameroun, de France ou d’Allemagne.

Âgés de 20 à 56 ans, les dix demandeurs d'emploi viennent du Luxembourg, de Belgique, du Cameroun, de France ou d’Allemagne.

Dans la salle de répétition, ils s'échauffent, se chahutent, intègrent en un clin d'œil les deux danseurs pros qui viennent de débarquer, puis ils retournent au turbin avec une belle énergie. Ils sont comptable, scientifique, interprète de spectacles travestis... mais là, après être tombés sur l'annonce pour The Job à l'Adem en cherchant un emploi et avoir passé le casting, ils forment une troupe de danse.

Initié par la Maison de la culture de Mersch, The Job parle d’une firme qui emploie 150 personnes. «C'est une manière de les propulser deux fois dans le monde du travail, explique Emanuela Iacopini, la chorégraphe, car ils sont rémunérés pour ce spectacle». Pour les danseurs en herbe, les débuts ont été ardus. Il a fallu apprendre à lâcher prise: «Nous sommes dans un véritable environnement de travail sauf que dans un bureau, on ne vous demande pas d'aller établir un lien tactile avec votre collègue d'à côté», sourit Nathalie, pourtant masseuse.

«Cela a modifié notre énergie, renchérit Renate, réalisatrice, depuis The Job, je suis sur une pente professionnelle ascendante avec plein de projets en vue». Au sein de ce petit groupe soudé, le stress commence seulement à poindre. Dans moins d'un mois, c'est la première.

Séverine Goffin

The Job: dates et informations sur www.kulturhaus..lu

Ton opinion