Manifestation à Luxembourg – Ils se mobilisent face aux violences domestiques
Publié

Manifestation à LuxembourgIls se mobilisent face aux violences domestiques

LUXEMBOURG-VILLE - À l’appel de la Ville de Luxembourg, des dizaines de personnes ont formé une chaîne humaine, ce jeudi, contre les violences faites aux femmes.

Une soixantaine de personnes ont formé une chaîne humaine orange, jeudi, sur le parvis de l’hôtel de ville de la capitale, pour dénoncer les violences faites aux femmes. Une initiative de sensibilisation de la Ville de Luxembourg qui a rassemblé des représentants d’associations, des élus, des collaborateurs de la ville et des passants. «La chaîne humaine symbolise la solidarité et l’union, face à cette problématique qu’il faut combattre et, à terme, éradiquer», a indiqué Maurice Bauer, échevin en charge de l’Action sociale.

Avec leurs écharpes, bonnets et ballons orange, après s’être tenu les mains, les maillons humains de la chaîne ont levé plusieurs fois les bras au ciel et lancé des séries d’applaudissements. «C’est un thème qui mobilise beaucoup de gens. Je suis très heureuse qu’on ait pu l’organiser cette année», se réjouissait Claudie Reyland, qui préside la commission de l’égalité entre les hommes et les femmes.

«Il est important de se mobiliser pour l’égalité. Les femmes sont le plus souvent victimes des violences», lançait quant à elle Zineb. La Ville poursuivra sa campagne de sensibilisation avec la projection du film «Ne dis rien», le 2 décembre, à la cinémathèque, et illuminera en orange plusieurs bâtiments municipaux dont l’hôtel de ville, la Villa Vauban, la tour du Grand Théâtre et le château d’eau du Ban de Gasperich jusqu’au 10 décembre.

(Yannis Bouaraba/L'essentiel)

Ton opinion