Thaïlande: Ils se transpercent les joues avec une épée pour «se purifier»

Publié

ThaïlandeIls se transpercent les joues avec une épée pour «se purifier»

Connu pour son défilé d’adeptes aux joues et lèvres percées de couteaux, aiguilles et sabres, le festival des «neuf Dieux Empereurs» débute à Phuket, l’île touristique du sud de la Thaïlande.

1 / 7
Les participants les plus audacieux se percent joues ou lèvres avec parfois de nombreux instruments tranchants pour se purifier.

Les participants les plus audacieux se percent joues ou lèvres avec parfois de nombreux instruments tranchants pour se purifier.

AFP
AFP
AFP

Des odeurs de désinfectant se mêlent aux arômes d’encens dans les rues de Phuket, l’île touristique du sud de la Thaïlande, pour le début du festival végétarien, connu surtout pour son défilé d’adeptes aux joues et lèvres percées de couteaux, aiguilles et autres sabres. Les descendants de la communauté chinoise de Phuket célèbrent le souvenir de leurs aïeux lors d’un festival des «neuf Dieux Empereurs» qui dure neuf jours et au cours duquel il s’abstiennent de manger de la viande.

«Les personnes qui font des vœux doivent se percer la peau pour exprimer leur gratitude aux dieux et se débarrasser de leur malchance», explique un spectateur de 18 ans. «J’ai pu me purifier l’esprit et me concentrer sur mon travail», a déclaré un autre, 62 ans, en attendant le départ de la procession.

Au lever du soleil sur l’île touristique, les tambours battent, les cloches sonnent, l’encens brûle et les festivités du jour commencent.

État de transe avant de s’auto-mutiler

Une fois que les adeptes sortent du sanctuaire de Jor Soo Gong Naka, des infirmières surveillent de près les objets aiguisés, choisis par les «médiums» (les participants, ndlr) eux-mêmes et allant des brochettes aux longues épées, et même une maquette de bateau.

Alors que les pétards explosent à leur passage, ils défilent par centaines sur de la musique traditionnelle, crachée par des enceintes dans les rues de la ville, rivalisant d’une originalité parfois morbide.

Se purifier

«Nous n’avions pas eu ce festival depuis quelques années, alors cette année est particulièrement excitante», a déclaré un participant. Beaucoup se mettent dans un état de transe avant de s’auto-mutiler, ce qui est supposé atténuer la douleur.

Le festival doit attirer des milliers de visiteurs, une aubaine pour le secteur touristique thaïlandais, qui a largement souffert du Covid depuis 2020, alors que la saison haute approche.

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires