«Vous avez un cancer du poumon»: Ils se trompent dans leurs voeux: des centaines de patients en panique

Publié

«Vous avez un cancer du poumon»Ils se trompent dans leurs vœux: des centaines de patients en panique

Une équipe de médecins anglais a accidentellement envoyé un SMS à des patients, les informant qu’ils avaient un cancer du poumon, au lieu de leur souhaiter de joyeuses fêtes. 

Au lieu d’un simple et affectueux «Joyeux Noël», les destinataires ont reçu un diagnostic «de cancer du poumon agressif avec métastases.»

Au lieu d’un simple et affectueux «Joyeux Noël», les destinataires ont reçu un diagnostic «de cancer du poumon agressif avec métastases.»

20min/Stevan Bukvic/image prétexte

En voulant bien faire, une équipe du centre médical de Doncaster, en Angleterre, a fait une bourde monumentale, à la veille de Noël. Le 23 décembre, alors qu’ils souhaitaient envoyer leurs vœux de fin d’année à leur centaine de patients, les médecins ont accidentellement délivré un faux diagnostic via un SMS pour le moins paniquant, explique le Daily Mail. 

En effet, au lieu d’un simple et affectueux «Joyeux Noël», les destinataires ont reçu un diagnostic «de cancer du poumon agressif avec métastases». À noter que le message, qui se terminait par un «merci», évoquait un certain «DS1500», qui se trouve être un type de formulaire utilisé pour que les personnes atteintes de maladies en phase terminale puissent demander des prestations. 

Le diagnostic, envoyé à 15h49, parle d’un «cancer du poumon agressif avec des métastases» et se termine par un «Merci»

Le diagnostic, envoyé à 15h49, parle d’un «cancer du poumon agressif avec des métastases» et se termine par un «Merci»

Daily-Mail

Promoteur immobilier de la région, Chris Reed fait partie de ceux qui attendaient véritablement les résultats d’un test de dépistage du cancer du poumon. En larmes après réception de la malheureuse missive, l’Anglais de 57 ans a tenté de téléphoner au cabinet, sans pouvoir atteindre qui que ce soit, les lignes étant surchargées. Et c’est après s’être précipité au centre médical que le personnel lui a indiqué qu’il s’agissait d’une erreur et que ses résultats n’avaient rien d’alarmant. 

Le personnel médical, qui a rapidement compris sa gaffe, a envoyé un message d’excuses, 22 minutes après le premier message. «Veuillez nous excuser pour le précédent message. Il a été envoyé par erreur. Nous voulions vous souhaiter un joyeux Noël et une bonne année. En cas d’urgence, veuillez appeler le…», était-il écrit.

22 minutes plus tard, le même numéro a écrit: «Veuillez nous excuser pour le précédent message. Il a été envoyé par erreur. Nous voulions vous souhaiter un joyeux Noël et une bonne année. En cas d’urgence, veuillez appeler le…»

22 minutes plus tard, le même numéro a écrit: «Veuillez nous excuser pour le précédent message. Il a été envoyé par erreur. Nous voulions vous souhaiter un joyeux Noël et une bonne année. En cas d’urgence, veuillez appeler le…»

Daily-Mail

Sur Facebook, un patient a témoigné avoir été «tremblant et au bord des larmes» et ne pardonnera pas cette mésaventure de sitôt: «Ils n’ont pas été corrects.» 

D’autres ont souligné «l’angoisse causée au patient par le message», ainsi qu’à celles et ceux qui attendaient les résultats du dépistage à un moment si proche de Noël. Contacté par le Daily Mail, le centre n’a pour l’heure donné aucun commentaire. 

(szu)

Ton opinion

5 commentaires