Au Luxembourg – «Ils voient l'avenir en noir» suite au Covid

Publié

Au Luxembourg«Ils voient l'avenir en noir» suite au Covid

BERTRANGE – Au Luxembourg, on entend lutter de manière plus efficace contre les maladies mentales. Du 3 au 10 octobre, la Ligue passe à l'offensive sur divers canaux.

La Ligue luxembourgeoise d'hygiène mentale organise sa deuxième édition de la «Semaine de la santé mentale».

La Ligue luxembourgeoise d'hygiène mentale organise sa deuxième édition de la «Semaine de la santé mentale».

Le coronavirus, un facteur de stress pour les acteurs du secteur de la santé. Le Covid ne représente pas uniquement un défi pour les centres de test, les hôpitaux et les virologues, mais les mesures qui y sont associées agissent également sur la santé mentale des gens. «Nous avons été contactés très souvent, surtout après le confinement, essentiellement pour des problèmes d'anxiété et de dépressions de personnes qui voyaient l'avenir en noir», explique Fränk d'Onghia, président de la Ligue luxembourgeoise d'hygiène mentale (la Ligue).

L'objectif de l'ASBL est de sensibiliser le grand public aux troubles mentaux, de lutter contre la stigmatisation des maladies mentales, de faire de la prévention et d'empêcher les suicides. La «Semaine de la santé mentale», qui se déroulera du 3 au 10 octobre prochain, a pour but de toucher un large public. En raison du coronavirus, la deuxième édition de cet événement se déroulera en grande partie sur Internet. «Tout le monde au Luxembourg peut contribuer à la santé mentale. Par le biais de cet événement, nous montrons de quelle manière», souligne M. d'Onghia.

Concert en direct «Club of 27»

Le point d'orgue de cette semaine sera sans conteste le concert intitulé «Club of 27», qui aura lieu le 9 octobre. Le projet propose un répertoire de douze morceaux revisités de musiciens atteints d'une maladie de l'esprit et ayant disparu à l'âge de 27 ans. Parmi eux, on compte des interprètes comme Amy Winehouse, Kurt Cobain et Jim Morrison. La prestation sera complétée par des interventions de psychologues, qui commenteront le choix des morceaux et détailleront leur contexte. Le concert aura lieu en direct au Centre des arts pluriels (CAPE) d'Ettelbruck et sera disponible le lendemain sur le site de Dok TV, ainsi que sur la page d'accueil de l'événement .

Des clips de trois minutes traitant du sujet seront également diffusés sur YouTube. Les internautes pourront voter pour leur vidéo préférée. Celle qui aura remporté le plus de like se verra décerner le prix du public à la fin de la semaine. Une autre vidéo recevra le prix du jury.

Un condensé d'informations sur un nouveau site

Le cours sur les premiers gestes de secours, organisé durant la semaine, suscite d'ores et déjà un «vif intérêt», comme l'a déclaré Sacha Bachim de la Ligue. «Environ 500 personnes voulaient s'inscrire, seules 120 ont pu le faire», précise le psychologue. Les participants apprendront comment agir si une personne de leur entourage manifeste un mal-être et exprime, par exemple, des pensées suicidaires ou montre des signes d'automutilation. Ce cours n'est toutefois que le début d'une série de formations que la Ligue envisage de dispenser à l'avenir.

Par ailleurs, la semaine sera mise à profit pour présenter le site www.prevention-psy.lu, qui sera mis en ligne à partir de lundi. On y trouvera toutes les informations nécessaires, les aides et les formations sur la santé mentale. Sur Facebook et Instagram, la Ligue propose par ailleurs un quiz et de nombreux conseils sur le bien-être psychique.

(sw/L'essentiel)

Ton opinion