Incendies de Californie: un milliard de dégâts

Publié

Incendies de Californie: un milliard de dégâts

Les flammes gagnent toujours du terrain et les premiers bilans tombent. Faramineux.

Jamais dans son histoire la Californie n'avait connu une telle opération d'évacuation: plus de 560.000 habitants avaient déjà reçu l'ordre mercredi de quitter leur domicile, de Los Angeles à la frontière mexicaine, en raison de la progression inexorable des flammes attisées par des vents incessants. Le président George W. Bush doit visiter jeudi la région sinistrée.

Il a annoncé mercredi avoir signé une déclaration de catastrophe naturelle majeure pour la Californie, au moment où, au quatrième jour des incendies, les autorités du comté de San Diego estimaient à au moins 1 milliard de dollars (704,33 millions d'euros) les dégâts causés aux propriétés privées.

Alors que les pompiers s'avouaient vaincus sur de nombreux fronts et en étaient réduits à éviter l'apparition de nouveaux foyers, le président Bush a décrété des mesures d'urgence pour les sept comtés les plus touchés, ce qui devrait accélérer l'aide fédérale.

Vents fort et températures caniculaires

Une conjonction de trois facteurs météorologiques est à l'origine de ces incendies incontrôlables: des températures dépassant les 32 degrés Celsius au plus chaud de la journée, des terrains secs et des vents soufflant à plus de 95km/h en rafale dans les montagnes et canyons voisins.

Selon les prévisions météorologiques, les vents venus du désert californien devaient commencer à perdre de leur vigueur à partir de mercredi en fin d'après-midi, et les températures commencer à décliner sous l'effet de brises marines plus fraîches.

avec AP

Ton opinion