Projet Royal-Hamilius – Inno ouvrira dès le printemps 2018 à Hamilius
Publié

Projet Royal-HamiliusInno ouvrira dès le printemps 2018 à Hamilius

LUXEMBOURG - Les enseignes belges Inno et Delhaize ont donné plus de détails sur leur installation au futur Royal-Hamilius dans la capitale.

20150217 luxembourg royal hamilius photo isabella finzi

20150217 luxembourg royal hamilius photo isabella finzi

Editpress/Ifinzi

Le grand magasin Galeria Inno, dans le futur Royal-Hamilius, au cœur de la capitale, ouvrira déjà ses portes au printemps 2018. C'est ce qui a été annoncé ce jeudi matin lors d'une présentation détaillée des deux grandes enseignes belges Inno et Delhaize. La mise en service du parking a été anticipée pour correspondre à la date d'ouverture du Galeria Inno. Le supermarché Delhaize ouvrira, lui, avant les congés collectifs d'été en 2019 quand le projet Royal-Hamilius sera officiellement finalisé.

La première filiale à l'étranger de Galeria Inno occupera plus de 9 000 m² sur plusieurs étages. En dessous, Delhaize, qui possède déjà 43 magasins au Luxembourg, en occupera plus de 1 000. Les deux ont joué l'épure avec des escalators et une grande baie vitrée pour la Galeria Inno et une ambiance loft avec des matériaux bruts pour Delhaize. Le supermarché de proximité proposera un système de file unique et 10 000 références produits. Et la Galeria Inno, 800 marques, allant des casseroles aux vêtements de luxe.

Combien d'embauches?

Galeria Inno entend embaucher près de 120 salariés et Delhaize 25. Les deux groupes doivent prochainement faire l'objet d'un rachat, mais cela n'affectera pas le projet Royal-Hamilius assurent leurs responsables. Le Royal-Hamilius ne causera pas de nuisances, promet Thierry Beheis, de Codic international, l'entreprise en charge du projet. Chacune des deux enseignes aura, par exemple, son quai de livraison dédié en sous-sol dans le parking.

L'enseigne qui proposera le big store ainsi que celles qui occuperont les petites surfaces restantes n'ont pas encore été révélées. «Nous sommes encore en discussion», précise Thierry Beheis. Selon une étude de Cushman et Wakefiled, le Royal-Hamilius augmentera les dépenses réalisées par les consommateurs dans la capitale de 256 millions par an, soit une hausse de plus de 19%.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion